POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

samedi 27 décembre 2014

Noël: si les lieux de vacances des ministres de Valls vous intéressent...

L'actualité tourne au ralenti et il faut meubler !

Des millions de Français ont bien mérité leurs vacances, mais les membres du gouvernement en prendront pourtant eux aussi...


La réforme territoriale élargit le cercle
des zones de vacances de ministres
Si la plupart des membres du gouvernement resteront en France, certains s'envoleront à la recherche du soleil à l'occasion des fêtes de fin d'année. Des vacances studieuses pour l'image, mais parfois des destinations floues malgré les promesses de transparence.

Chacun d'entre eux a déjà posé ses dates de congés et sa destination à l'Elysée. L'effet de langage habituel, c'est que les ministres doivent rester joignables 24/24 et 7/7j, selon la consigne de Matignon adressée à tous les ministères.

Vous serez bien avancés de savoir que François Hollande donnera (évidemment) l'exemple dès son retour de Saint-Pierre-et-Miquelon. Le chef de l'Etat réveillonnera à l'Elysée avec ses enfants, d'après les informations d'Europe 1. Après un séjour officiellement cantonné à sa résidence de la Lanterne au château de Versailles, le président socialiste sacrifiera ensuite à la tradition de l'allocution du 31 décembre à la télévision.

Manuel Valls, quant à lui, passera les fêtes en famille à Paris. Le Premier ministre s'accordera une courte trêve avant de reprendre ses déplacements la semaine prochaine en se rendant à Montpellier, selon 20 Minutes. Une autre fédération socialiste, également très meurtrie, après celle du Pas-de-Calais, recevra le Premier ministre, en préparation des cantonales, dans trois mois, en mars prochain.

Christiane Taubira en Guyane

D'après Europe 1, de nombreux ministres regagneront leurs circonscriptions à l'instar de Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics qui sera dans l'Indre.

Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, chaussera ses bottes pour aller prendre le pouls des paysans de la Sarthe.

Le jeune Macron est sur son lieu de vacances, Le Toquet. Le mardi 23, le ministre de l'Economie est allé se montrer aux côtés des professionnels du marché de Rungis dans le Val-de-Marne et, le mercredi 24 décembre, le ministre de l’Economie était dans le Pas-de-Calais également,  en visite au siège de la cristallerie d’Arc International à Arques, pour annoncer lui-même que l’entreprise est "sauvée", non pas par ses oeuvres, mais grâce à sa reprise par un fonds américain qui doit lui verser près de 60 millions d’euros.  Ca ne peut nuire à sa prochaine campagne électorale, la première,... Sauf que 550 emplois seront, malgré tout, supprimés. Il a ses limites !

Seuls deux ministres sont autorisés à s'envoler hors hexagone: la ministre de la justice Christiane Taubira qui séjournera sur sa terre natale, la Guyane, et Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, qui - sans raison, ni lien apparent - a choisi la Guadeloupe pour célébrer cette fin d'année 2014.

Vacancière honteuse, Ségolène Royal en profite pour se faire mousser

Si d'aucuns n'hésitent pas à la transparence sur leur programme de vacances, d'autres restent plus secret. Ainsi, 
Laurent Fabius et Najat Vallaud-Belkacem entretiennent-ils le mystère: qu'ont-ils à cacher? Ils ont refusé de communiquer leur destination, mais ils assurent tous qu'ils sont des ministres exemplaires et resteront disponibles.

Il semble donc qu'elle a fait une croix sur la Région Poitou-Charentes, àmoins que ce ne soit plutôt l'inverse. 

La ministre de l'Environnement s'étale

Ségolène Royal, elle a publié à LCI qu'elle reste en France pour des congés studieux. Elle sera en famille pour "travailler, lire et faire du sport..." Crédible ? La verra-t-on jogger au Bois de Boulogne ou à la pétanque à Mougins ?  La ministre de l'Ecologie concède toutefois qu'elle va aussi " se reposer, profiter de [ses ] enfants".

Mais il en est qui ne pourront pas goûter au repos hivernal compte-tenu de l'actualité conséquence de la politique de Hollande. Ainsi Bernard Cazeneuve est-il d'astreinte. Le ministre de l'Intérieur doit assumer le laxisme du gouvernement et a dû, dès lundi, se rendre à Dijon sur le lieu de l'aggression par un islamiste présenté comme un "déséquilibré" qui a blessé une dizaine de passants. Et tué un jeune mécréant de 25 ans qui pour le coup était vraiment apprécié de tous et - par ses dons d'organes - a redonné vie à six personnes en attente. Le "chauffard" qui avait pris soin de préparer sa dose de médicaments en cas de garde à vie ou de mise en examen avait-il fait un don préalable des siens ?

La ministre de la Santé passera un Noël tranquille, dans un total mépris de la grève des médecins généralistes et spécialistes: Marisol Touraine a prévenu qu'elle n'engagera pas le dialogue avant la rentrée... ne sera pas de tout repos puisqu'elle devra gérer la grève des personnels de santé pendant les vacances.
Le dialogue, oui, mais les jours ouvrables.

Hollande croise les doigts: assez de mensonges déjà mis au jour

En espérant sûrement qu'aucun de ses ministres actuels ne gaffe comme Dominique Voynet. En charge de l'Environnement, mais en vacances à la Réunion
pendant la marée noire de l'Erika, l'écologiste avait lâché : "Que je sois avec un ciré et des bottes sur place, cela ne sert à rien."

Et aussi une autre écologiste, la future ministre du Logement de Ayrault,  Cécile Duflot (EELV), alors secrétaire nationale des Verts et chef de file d'Europe Ecologie aux régionales en Ile-de-France, avait voulu clore la polémique sur ses vacances aux Maldives, "un cadeau personnel, une surprise" de son compagnon, un écologiste que la production de CO2 n'effraie pas. Mais dans la famille Cantat, on n'a peur de rien... Elle adressa un bras d'honneur à ses détracteurs, revendiquant "d’être une femme normale", zappant parfois son bilan carbone, qui a le droit "de rêver aussi de partir en tête-à-tête" sur des îles paradisiaques.

Et encore l'ineffable Aurélie Filippetti, ministre de la Culture, qui après avoir nié en janvier 2013 des vacances à l'Île Maurice, alors que les ministres avaient reçu de Hollande l'injonction de passer Noël à moins de deux heures de Paris, la Lorraine a reconnu la vérité après publication par le magazine people Voici d'une série de preuves photographiques avec un patron de club de foot, qui plus est UMP et noble...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):