POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

dimanche 7 décembre 2014

Près de 9 Français sur 10 jugent mauvaise la politique économique du gouvernement

L'immense majorité des Français juge mauvaise la politique économique de Valls
86% des Français estiment que la politique économique du gouvernement est mauvaise 

Ils ne sont que 14% à la voir sous un jour favorable. Le rejet est unanime, tant à droite (95% de mauvaises opinions) qu'à gauche (71%).
C'est dire la désaffection des Français pour Valls et Hollande...

Macron conserve encore une bonne image

Aussi paradoxal que cela paraisse, les sondés sont tout de même une majorité à estimer qu'Emmanuel Macron fait un bon ministre de l'Economie, selon un sondage Odoxa* pour Les Echos à paraître lundi qui crédite le ministre de l'Economie de 62% d'avis favorables. 

A cinq jours de sa présentation en Conseil des ministres, les Français sont même une majorité (58%) à se dire prêts à voter la loi Macron sur l'activité et la croissance, s'ils étaient députés. 
Savent-ils seulement que cette loi jugée "aberrante" par Philippe Louis le président de la CFTC, vise à faciliter les licenciements collectifs ? Parmi ses articles présentés le 10 décembre, certains envisagent la possibilité pour l'employeur de fixer unilatéralement les critères d'ordre des licenciements, sans accord des syndicats.

La popularité se trouve
entre les draps de Closer...
Comment les sondés d'Odoxa ont-ils pu exprimer un avis éclairé, alors que le patron de la CFTC affirme: "Nous n’étions pas du tout informés de ces mesures: je ne vois pas comment on peut ainsi modifier l’équilibre de l’accord sur la sécurisation de l’emploi conclu par les partenaires sociaux en 2013 sauf à annuler purement et simplement cet accord". Ces ignorants se sont prononcés sur la bonne mine de Macron, mais la CFTC dénonce un "coup de boutoir" totalement contraire au "dialogue social" pourtant prôné par le gouvernement.

Enfin, 70% des Français sont favorables à l'autorisation de l'ouverture des magasins le dimanche et 64% à l'ouverture à la concurrence de certaines professions réglementées.

*Ce sondage Odoxa a été réalisé pour Les Echos et Radio Classique sur Internet les 4 et 5 décembre auprès d'un échantillon de 999 personnes "représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus" (?) et selon la méthode des quotas.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):