POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

dimanche 14 décembre 2014

Le travail le dimanche, abcès de fixation de la gauche opposée au social-libéralisme

Benoît Hamon votera contre l'extension et le chômage

L'ancien ministre délégué à l'Économie sociale et solidaire et à la Consommation se radicalise dans l'opposition au gouvernement
 

Kerviel ? Non, Hamon
Il  annonce qu'il joint sa voix au choeur des critiques de la gauche contre le projet du ministre de l'Économie Emmanuel Macron prévoyant d'étendre jusqu'à 12 le nombre de dimanches travaillés par an. "La société de consommation s'est immiscée partout dans nos vies. La tâche de la gauche au pouvoir n'est pas de considérer que les Français ne sont que des consommateurs", explique Benoît Hamon dans le Journal du dimanche (JDD). 

Il pointe "une triple erreur" sur le travail dominical. 
"Économique : le bonus en croissance et en emploi est faible, voire famélique. Sociale : moins le travail le dimanche sera rare, moins bien il sera rémunéré".
Et "une erreur sociétale : je ne vois pas les bienfaits d'une nouvelle extension du champ de la société de consommation".

L'ancien ministre ne cache pas sa volonté de prendre le pouvoir au Parti socialiste, dimanche et jours ouvrés.

Proche des contestataires de Macron au PS et marionnette animée par Henri Emmanuelli, Benoît Hamon ne cache pas qu'il travaille 7j/7 à la prise du poste de premier secrétaire après le prochain congrès socialiste prévu à Poitiers en juin 2015 : "Si je peux être celui qui agrège une majorité de socialistes, j'en serais heureux, mais je ne le sais pas encore," a-t-il lancé, balisant, voire minant, le terrain devant les autres ambitieux. 
"A cette étape, la question est pour moi subalterne. Mais je sais que le PS ne peut pas se contenter de dire, comme il le fait actuellement : voilà ce qu'est l'épopée du socialisme émancipateur et à côté étendre le travail le dimanche. Cela n'est pas cohérent", conclut le bac+3.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):