POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

samedi 13 octobre 2018

Européennes : l'alliance de Juppé et Macron qui pourrait faire déborder l'urne

Jusqu'où ira Alain Juppé dans la trahison de la droite ?

Les Français l'ont viré, mais il continue à s'incruster

Le septuagénaire dépité - 33,5 % des suffrages contre 66,5 % à son rival à la primaire de l'UMP en 2016 - n'est plus connu que de quelques nostalgiques parisiens et sur le palier de son hôtel de ville, mais il mise sur la nécessité pour Macron de s'allier à l'"ancien", en dépit de ses promesses d'un "monde nouveau". Aussi, pour continuer à exister, a-t-il lancé une passerelle vers le quadra aux abois. 

L'ancien premier ministre (1995-1997) a donc estimé que sa conception de l'Europe et celle d'Emmanuel Macron sont très proches, sans pour autant se solidariser du projet de 'La République en marche', pour le moment, rapporte Le Parisien.

Alain Juppé va-t-il soutenir la liste de LREM en vue des élections européennes de mai 2019 ? 
En tout cas, à en croire Le Parisien, la Macronie ferait les yeux doux au maire de Bordeaux : le mouvement présidentiel manque en effet d'assise régionale et donc de responsables politiques présentables. Le premier ministre d'il y a 25 ans (en 2020) a déjeuné à la mairie de Bordeaux avec Nathalie Loiseau, 55 ans, ministre des Affaires européennes, vendredi 12 octobre, dans le cadre d'une consultation citoyenne sur l'Europe. L'ancien fut lui-même ministre des Affaires étrangères de Sarkozy.

Ce duo se connaît très bien : la ministre de Macron a en effet été conseillère au cabinet d'Alain Juppé lorsqu'il était ministre des Affaires étrangères et elle a effectué une grande partie de sa carrière (26 ans) au ministère des Affaires étrangères. On dira que c'est une "jupette" de la diplomatie française.



Loiseau a affirmé que "la logique serait qu'on avance ensemble. 

Nous avons les mêmes inquiétudes face aux démolisseurs de l'Union, la même vision de l'Europe qu'il faut réformer", selon cette juppéiste "canal historique"; Mais c'est elle (ci-dessous) qui, le 9 mai 2018, en langage bien peu diplomatique, fustigea le "shopping de l’asile" en évoquant les exigences des clandestins arrivant dans l'Union européenne. 

Résultat de recherche d'images pour "nathalie Loiseau"Ses  récentes déclarations viennent conforter celles de son mentor dans les colonnes du magazine Le Point. Ainsi, Juppé avait-il déclaré que "le projet d'Emmanuel Macron est cohérent et ambitieux". Avant d'ajouter qu'il le partageait "très largement". Forcément, s'il est "cohérent et ambitieux"! Vendredi, il a même ajouté qu'il n'a y pas "l'épaisseur d'une feuille de papier à cigarette" entre sa conception de l'Europe et celle du chef de l'Etat. 

"Chouette, il y a encore un millimètre"

De là à jouer contre son camp avec LREM ? 
"Je vais m'engager, car il faut se battre face aux casseurs d'Europe - les Trump, Poutine et notre propre scepticisme. Mais avant, je vais regarder les projets. À ce moment-là, je prendrai position", a-t-il annoncé au Parisien. Mais rien n'est décidé pour le moment, car les tractations en coulisses ne seraient pas encore terminées. Alain Juppé a ainsi plaidé en faveur d'une politique de quotas que goûtent peu les macroniens. 
La feuille de papier à cigarette risque-t-elle encore de bloquer dans le rouleau ? L'ancien premier ministre de Jacques Chirac en a conscience et feint de s'en amuser : "chouette, il y a encore un millimètre", a-t-il grincé. 

Toujours est-il que Juppé s'accroche et semble vouloir peser sur les prochaines échéances politiques, y compris le remaniement en cours. Ainsi, le quotidien indique que l'entrée au gouvernement de Maël de Calan serait un geste de bonne volonté en faveur d'une alliance. D'aucuns ne manqueraient pas toutefois de penser qu'avec de telles concessions, Macron ferait marche arrière dans l'"ancien monde" et ses vieilles magouilles politiciennes auxquelles, candidat, il avait pourtant promis de ne pas s'abandonner.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):