POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 12 octobre 2018

Ces anciens ministres qui se sont compromis avec Alexandre Benalla

Benalla a déjeuné avec Bernard Cazeneuve ou Montebourg et une ex-chroniqueuse de 'TPMP'.

Alexandre Benalla, ex-intime du couple Macron a été vu ce lundi à une table du très sélect Chinese Business Club, lors d'un déjeuner organisé à Paris.
L'ancien collaborateur de l'Elysée, mis en examen pour des violences physiques commises lors de la manifestation du 1er Mai, a été aperçu ce lundi déjeunant à l'Hôtel Intercontinental de Paris, organisé par le Chinese Business Club, qui a vocation à attirer en France les investisseurs chinois.

C'est Pierre-Henri de Menthon, directeur délégué du magazine Challenges, qui l'a reconnu et a publié la photo sur Twitter. D'après Vanity Fair, sur la liste des invités se trouvaient notamment Bernard Cazeneuve, ancien premier ministre PS, Arnaud Montebourg, ancien ministre PS de l'Economie, l'ancienne secrétaire d'Etat Anne-Marie Idrac, Laurent Dassault, Laurent de Funès, mais aussi Capucine Anav, ancienne vedette de télé-réalité et ex-chroniqueuse de 'Touche pas à mon poste'.

La photo diffusée sur Twitter par le directeur de Challenges (ci-dessous) n'a pas manqué de déclencher une avalanche de commentaires, le public ironisant autour des nouveaux projets marocains de Benalla et de son lien avec la communauté d'affaires chinoise. La récente disparition du président d'Interpol ne leur a pas non plus échappé…

Alexandre Benalla était invité au déjeuner du Chinese business club à l’hôtel Intercontinental de Paris. Il a monté sa boite de sécurité et va très bien merci. pic.twitter.com/Gj1MWhtPtK

— dementhon (@dementhon) October 8, 2018

"Il est venu sans sa matraque et sans son casque"

Le créateur du Chinese Business Club, Harold Parisot, explique à franceinfo qu'Alexandre Benalla était là sur son invitation, étant un "ami", bien qu'il ne fasse pas partie du club.

"Je le connais depuis longtemps" explique Harold Parisot. "En juin 2015, Emmanuel Macron (à l'époque ministre de l'Economie) était venu au Chinese Business Club. Il était accompagné d'Alexandre. C'est comme ça que je l'ai connu."

Il raconte: "Les membres n'étaient pas étonnés. Les gens savent que le club est assez hétéroclite et qu'on y trouve un peu de tout. Il était déjà venu avant et personne ne l'avait remarqué."
Le créateur du club d'investissement poursuit en expliquant que l'intérêt de ces rendez-vous est de "faire du business et de réseauter".

A propos de l'ex-collaborateur d'Emmanuel Macron, il précise avec humour qu'"il est venu sans sa matraque et sans son casque". "Il faut bien qu'on tourne la page, comme il le dit lui-même", alors qu'Alexandre Benalla "n'a pas besoin de moi pour faire du business. Il a un très bon carnet d'adresses".

Benalla n'aurait pas cassé de vaisselle.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):