POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

jeudi 11 octobre 2018

France Télévisions : l'émission populiste 'Cash investigation' fracture notre société

Jean-Michel Maire, chroniqueur taclé pour avoir osé critiquer Elise Lucet

La gauche radicale bec et ongles pour l'arrogante justicière manipulée.
Le mercredi 10 octobre, Jean-Michel Maire n’a pas dissimulé ce que lui inspire la journaliste Elise Lucet, spécialiste de l'agression en bande organisée, et son émission 'Cash Investigation' sur le service public de France 2 noyauté par la gauche extrême.

Ses critiques des méthodes agressives de la harpie et de ses manipulateurs ont aussitôt provoqué la colère d’autres chroniqueurs, qui n’ont pas hésité à le contredire violemment plutôt que de lui accorder  le droit à la parole : la crainte de représailles syndicales est prégnante parmi les personnels de France Télévisions.

L’équipe de 'Touche pas à mon poste' était encore survoltée dans la soirée du mercredi 10 octobre. En début d’émission, Cyril Hanouna a notamment réglé ses comptes avec le CSA, en rappelant qu’il leur a versé trois millions d’euros à cause d’un canular jugé homophobe lâché l’an dernier dans l’émission Radio Baba. "Je vais vous dire un truc: le CSA danse, a en effet lancé l’animateur de 44 ans. Et on les embrasse ! Avec les trois barres que je leur ai données… A l’heure qu’il est, ils sont avec les bouteilles de champagne. C’est les champions du monde !"

L’animateur et ses chroniqueurs se sont ensuite attaqué au présentateur de 'Strike', Vincent Lagaf’, qui a récemment fait savoir qu’il n’hésitera pas à repartir "en courant" chez TF1. "Il fait partie maintenant des figures emblématiques de C8 et je lui ai dit qu’il devait être à fond sur la chaîne", a notamment déclaré Cyril Hanouna à son sujet, se disant "fier" de l’avoir sur C8.
De son côté, Matthieu Delormeau a critiqué le manque "d’élégance" de l’ex-présentateur du Bigdil, en revenant sur une situation survenue sur le plateau qui l’avait profondément blessé. Il est vrai que TPMP est particulièrement élégant. ..

Jean-Michel Maire fustige Cash Investigation pour son manque de déontologie

Emission vulgaire de réglementations de comptes dans le PAF, l'équipe du talk-show est revenue sur le dernier numéro de 'Cash Investigation' diffusé sur France 2 le mardi 9 octobre. Dans cette nouvelle enquête populiste, Elise Lucet, dans serrées, dénonçait les scandales de l’industrie du luxe, en tentant de "dialoguer" en harcelant des chefs d’entreprises.
Si les ambitieux Gilles Verdez et Matthieu Delormeau ont approuvé les méthodes coups de poings de la journaliste  elles ont en revanche provoqué l’indignation de Jean-Michel Maire.

Le chroniqueur a en effet clamé sa désapprobation des procédés qui ont fait la réputation d'Elise Lucet, dénonçant notamment son manque de déontologie. "Je trouve l’émission très malhonnête, a-t-il déclaré, non sans modération. On décide au départ d’un sujet très putassier, même s’il y a une part de vérité, dans le sens où toute l’enquête qui va suivre va être à charge et l’on ne va retenir que les éléments qui vont conforter l’idée de départ. Elle se fait passer pour la Robin des Bois qui va attaquer les puissants pour défendre les pauvres." Un résumé objectif.

Mais deux confrères l'ont insulté, Gilles Verdez, en le qualifiant de "journaliste de boîte de nuit", et Matthieu Delormeau, de " journaliste de canapé". Les deux petites cervelles  ignoraient sans doute alors qu'avant d’intégrer 'Touche pas à mon poste', leur collègue a fait ses armes comme reporter de guerre et sait de quoi il parle, en termes de violence.

La parole est-elle libre sur C8 ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):