POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

jeudi 16 septembre 2010

Villepin rameute le Nouveau Centre, après Bayrou et Dupont-Aignan

Vers une ligue en sécession avec l'UMP ?

Villepin fédérera-t-il ou absorbera-t-il ?

Les villepinistes jouent un rôle moteur vers la constitution d'un groupe autonome à l'Assemblée. Marie-Anne Montchamp, députée villepiniste et porte-parole du mouvement République solidaire, négocie actuellement un rapprochement avec les députés Nouveau Centre, après avoir tenté de séduire le président du Modem, François Bayrou, et le fondateur de Debout la République, Nicolas Dupont-Aignan.

Les grandes manoeuvres
Mardi, Nicolas Perruchot, député NC du Loir-et-Cher, a rencontré discrètement l'élue de Seine-et-Marne. A titre personnel, il lui a confirmé qu'il entendait quitter les rangs du groupe centriste, déçu par son manque d'esprit critique envers le gouvernement.

Dans sa démarche, Nicolas Perruchot pourrait entraîner trois autres députés Nouveau Centre. Avec la douzaine de députés proches de l'ex-Premier ministre, plus trois élus Modem et Nicolas Dupont-Aignan, le rassemblement atteindrait donc la barre des quinze élus, nécessaire pour constituer un groupe à l'Assemblée.
Objectif: obtenir un temps de parole lors des débats, plus divers avantages matériels (financement, assistants, voitures, etc.).

Rien n'est fait; rien ne presse

Marie-Anne Montchamp et Nicolas Perruchot devraient se revoir la semaine prochaine.
Le député NC - et ex-maire de Blois - craint maintenant que l'adhésion au nouveau groupe n'entraîne sa soumission automatique à Dominique de Villepin lors de la présidentielle.
Les villepinistes ne sont de toute façon pas pressés : ils n'espèrent pas annoncer la constitution éventuelle d'un groupe avant le remaniement ministériel, prévu début novembre.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):