POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

mercredi 22 septembre 2010

MoDem: le parti fantôme a son 'shadow cabinet'


Bayrou, chef de parti fantôme, avec le titre d'"animateur" de cabinet
Avant les douze coups de minuit et cinq jours avant le début de son université de rentrée, le chef du MoDem réorganise son parti en vue de 2012.

François Bayrou continue de jouer le jeu: le président du MoDem joue déjà à… 2012. Le vieux routier des présidentielles de 2002 et 2007 annoncera officiellement la formation d'un «Shadow Cabinet».

Comme dans un gouvernement réel, ces «vrais faux ministres» se verraient attribuer chacun un secteur et seraient assistés de deux à trois collaborateurs juniors, «pour faire monter la jeune génération», puisque la parité des sexes des fantômes n'est pas mieux assurée que parmi les anges. Vingt-deux membres virils pour seulement huit femmes ne garantissent pas un taux de natalité de nature à renouveler les cadres. Pour la plupart, les fantômes «titulaires» seront des «élus confirmés», et encore nombreux parmi eux sont des seniors qui hantent le Parlement depuis des lustres.

La composition du «Shadow Cabinet» de François Bayrou :
(par ordre alphabétique...)

Affaires étrangères, gouvernance internationale : Marielle de Sarnez (1951), députée européenne et divorcée d'un dirigeant du Nouveau Centre

Agriculture : Marc Fesneau, maire de Marchenoir, garde champêtre président de la Communauté de Communes de Beauce et Forêt (!)

Budget, comptes publics, lutte contre les déficits : Jean-Jacques Jegou (1945), sénateur du Val-de-Marne, vice-président de la Commission des finances du Sénat, maire du Plessis-Trévise et trésorier du MoDem nommé par François Bayrou en remplacement de Michel Mercier entré au gouvernement

Commerce, artisanat, tpe : Gilles Artigues (1965),ancien professeur de mathématiques et conseiller général de la Loire, conseiller municipal de Saint-Etienne

Culture, société, jeunesse, sports : Jean-Luc Bennahmias (1954), député européen (ancien Verts)

Décentralisation, sécurité : Olivier Henno (1962), conseiller général du Nord, maire de Saint-André, vice-président de la Communauté urbaine de Lille; tête de liste du MoDem de la région Nord-Pas-de-Calais pour les régionales 2010, il a fait 3,93% des suffrages

Défense : Bernard Lehideux (1944), ex-député européen et ancien proche de Tixier-Vignancour, il est le frère de Martine Lehideux, femme politique membre du Front National

Ecologie, développement durable, porte-parole du MoDem : Yann Wehrling (1971), ancien secrétaire national du parti écologiste Les Verts

Économie, emploi, économie solidaire : Robert Rochefort (1955), député européen pour le Sud Ouest et ancien patron du Credoc

Education : Jacqueline Gourault (1950), sénateur du Loir-et-Cher, maire de la Chaussée-Saint-Victor

Egalité des territoires, identités locales, services publics : Jean Lassalle, député des Pyrénées atlantiques, maire de Lourdios-Ichère et chanteur de noces et banquets et d'hémicycle

Energie : Anne Laperrouze (1956), conseillère générale du Tarn, maire de Puylaurens et battue aux élections européennes du 7 juin 2009

Europe : Sylvie Goulard (1964), députée européenne (Ouest)

Intégration, égalité des chances, lutte contre les discriminations : Fadila Mehal (1954 en Algérie), présidente fondatrice des Mariannes de la diversité,
association de républicains pour qui la diversité est un cadeau et non un fardeau

Libertés publiques, justice : Nathalie Griesbeck (1956), députée européenne (Est)

Littoral, mer : Bruno Joncour, maire de Saint-Brieuc, il a dû retirer sa candidature aux élections régionales en Bretagne, sa liste ne recueillant que 5,36 % des suffrages

Outre-mer, coopération et francophonie : Abdoulatifou Aly (1960), avocat et député de Mayotte, il s'exprima en juillet 2010 en faveur du projet de loi sur la burqa

Politique de la Ville, rénovation urbaine, logement : Rodolphe Thomas (1962), conseiller général de Calvados, maire d'Hérouville-Saint-Clair, c'est un
proche de Jean-Louis Borloo, mais fidèle à François Bayrou

Relations sociales, travail, retraites : Jean-Marie Vanlerenberghe (1939), sénateur-maire d'Arras, Pas-de-Calais

Santé : Geneviève Darrieussecq (1956), médecin et maire de Mont-de-Marsan, conseillère régionale d'Aquitaine

Solidarités (innovation sociale, solidarité intergénérationnelle) : Véronique Fayet (1953), adjointe au maire de Bordeaux, Alain Juppé, dont elle est proche

Université, recherche, innovation : Denis Badré (1943), sénateur des Hauts-de-Seine, maire de Ville d'Avray, il est ingénieur général du génie rural des eaux et des forêts à la retraite


A la manière socialiste

Inspiré des « Shadow Cabinets » britanniques, ce gouvernement fantoche fantôme du MoDem aura pour tâche de plancher et réagir sur les mêmes sujets d'actualité qu'un vrai exécutif.

En juin 2007, le PS publiait son « shadow cabinet » de 22 membres chargé de répliquer au gouvernement. Lien PaSiDupes
Chacun a pu constater sa force de proposition !

Avec huit fantômes de plus, le MoDem devrait faire mieux que le PS et les insultes vont donc fuser à qui mieux mieux !

1 commentaire :

  1. Vous avez oublié de préciser que Marc Fesneau est aussi... l'attaché parlementaire de Jacqueline Gourault, ce qui garantit sa docilité et explique l'ascension récente de ce "jeune".

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):