POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

jeudi 30 septembre 2010

L'Express: petit cours de déontologie à l'usage des donneurs de leçons

L'anti-sarkozyisme primaire de l'américain Newsweek

La presse de gauche continue les agressions


La collusion des journaux de la gauche internationale s'est déjà manifestée récemment au grand jour
Lire l'article de PaSiDupes consacré à la propagande anti-française du journal Libération

Elle récidive cette semaine, en soutien à l'administration Obama qui peine dans l'opinion: le président métis - messie de la gauche multi-raciale - serait devenu moins populaire que Clinton retiré des voitures...

Newsweek a décidé de détourner l'attention sur la France
, dont le magazine de gauche sait tout, si petite et lointaine soit-elle...
Sa couverture choque certains dans l'hexagone, mais la gauche n'y voit aucune indécence: l'outrance est son fonds politique et l'outrage son régal:

Nicolas Sarkozy vend bien, jusque dans l'Amérique d'Obama
Newsweek le définit outre atlantique: ” a centrist who is flirting with extremism

Le premier secrétaire du PS avait besoin de réconfort: ses propres camarades dénoncent ses mensonges. Lire PaSiDupes
Le soutien vient de l'étranger !

En France, certains media sortent du lot des hyènes, avec mesure et dignité


Sarkophobie ou antisarkozysme?

VOIR et ENTENDRE l'édito de Christophe Barbier (L'Express), le 29/10/10
Ce message arrivera-t-il aux oreilles de l'hypocrite premier secrétaire du PS ?
Lire
PaSiDupes 1: la révélation du complot Aubry-DSK par Bartolone
PaSiDupes 2 : la confirmation du mensonge des primaires par Malek Boutih

1 commentaire :

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):