POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

lundi 6 septembre 2010

PS: Ayrault, le gros cachotier, condamné pour ...expulsion de Rom

Le cercle des hypocrites du PS s'élargit

Liste non exhaustive de vertueux

  • De nombreuses organisations françaises
    La Ligue des droits de l'homme, Médecins du monde, le MRAP et la Cimade, ATTAC et la CGT, la CFDT et DAL, la FSU et RESF, mais aussi des ONG sans légitimité (ENAR, par exemple) ont appelé à participer à des rassemblements, samedi 4 septembre, partout en France contre les "dérives" à l'encontre des Rom et "pour dire ensemble (leur) attachement à la liberté, à l'égalité et à la fraternité".
    Résultat de l'opération: les Français désavouent ma manoeuvre de récupération: lien PaSiDupes
  • Des artistes sur le retour
    Régine, Jane Birkin, Dan Franck et Stéphane Hessel
    (et aussi Agnès Jaoui et Jeanne Cherhal)

  • Le PS et ses grands airs de Tartuffe
    Le Parti socialiste, comme Europe Ecologie et les Verts, a appelé les Français à participer au mouvement pour "s'opposer à la xénophobie et à la politique du pilori". "Après un été de la honte, durant lequel Nicolas Sarkozy et ses amis ont multiplié les actes et les déclarations qui ont fait apparaître la France, à l'international, comme un pays xénophobe, il est indispensable que les Français attachés aux valeurs de notre République - Liberté, Égalité, Fraternité - se mobilisent fortement pour dire leur refus d'une politique fondée sur la stigmatisation", affirme le bureau national du PS dans un communiqué.
  • La ch'tite maire de Lille démasquée
    Rappelant que pour elle, cet été a été celui de la "honte", le premier secrétaire du PS et maire de Lille est revenue sur la vive polémique - soulevée par le PS et la LDH - liée aux expulsions de Rom en jugeant que cette "attitude" n'est "pas digne d'un président de la République". Elle a fustigé des "évacuations brutales mais surtout (...) indignes".
    Et l'impudique d'ajouter: "Jouer de ces peurs, sur ces haines, c'est abaisser notre République", a lancé Aubry-la-honte, très applaudie.
    Villeneuve d'Asque

    Or, Martine Aubry venait tout juste d'évacuer deux camps de Rom à Lille et la veille de l’université d’été du PS où elle clame: "Oui Monsieur le président, les Roms sont des êtres humains! "

    Parce que dans la réalité à Lille c’était « l’été de la honte », Michel-François Delannoy a reconnu que les évacuations de deux campements de Rom qui ont eu lieu les 19 et 26 août dans l'agglomération lilloise avaient bien été menées à la demande de Martine Aubry, maire socialiste vertueuse entre toutes.

    Ayrault, maire xénophobe de Nantes « au pilori »

    Le tribunal de grande instance de Nantes a condamné la ville de Nantes à indemniser 29 Rom qu'elle avait discrètement expulsés en avril dernier de l'un de ses terrains.
    Ce lundi 6 septembre, une source judiciaire révèle une irrégularité dans la procédure d'expulsion. Il n'y avait aucune date fixée dans "le commandement d'avoir à quitter les locaux" signifié aux Rom par un huissier, à la demande du maire socialiste, juste la demande d'une exécution "immédiate", selon le vice-président du TGI de Nantes, Daniel Castagné, qui a rendu ce jugement.

    Ayrault signe un « refus d'une politique fondée sur la stigmatisation »; le TGI le condamne pour ce motif !
    La main droite du maire de Nantes ignore ce que signe sa main gauche, mais le juge le rattrape.
    Les Rom étaient donc "privés de toute option de quitter les lieux volontairement par leurs propres moyens sans y être contraints par les forces de l'ordre", a précisé M. Castagné.

    Morale de l'histoire

    La ville de Nantes - c'est-à-dire les électeurs socialistes, mais aussi les autres - a été condamnée à verser 300 euros à chacun des 29 Roms concernés par cette expulsion, a précisé leur avocate, Me Sylvie Bourjon.

    « Contre l'amalgame entre délinquance et immigration, contre le rejet arbitraire des étrangers, contre le racisme municipal proclamé par les maires socialistes » (parodie d'une accusation des Verts)

    La gauche politicienne défile avec n'importe qui

    "Touche-moi pas; tu'm'salis!"
    Marie-George Buffet (PCF), Corinne Lepage, ex-ministre de l'Environnement, Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche), Cécile Dufflot (les Verts), Danielle Mitterrand, Bernard Thibault (CGT), Jean-Paul Huchon (président socialiste de la région Ile-de-France) et Olivier Besancenot (NPA) étaient notamment au coude à coude. Ils ne sont pas regardants...

    Sa Cynique Majesté Royal en porte à faux ?...

    Interrogée par Jean-Michel Aphatie sur RTL, le jeudi 26 août, sur l'expulsion des Rom, la présidente de région socialiste a condamné fortement "la mise en scène" "des migrations de la misère" faite par Nicolas Sarkozy pour "occulter les vrais problèmes".

    Quels sont les problèmes de Nantes et Lille ?

    Désirdavenir Royal ne sera pas mécontente d'ajouter Aubry et Ayrault à la liste de ses condamnés "des migrations de la misère" !
  • 1 commentaire :

    1. Au PS, c'est le bal des faux culs, malhonnêtes, hypocrites, démago et menteurs jusqu'au bout des ongles

      RépondreSupprimer

    Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):