POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

vendredi 3 septembre 2010

Rom: le parti-pris de la LDH

La Ligue des droits de l'homme et du citoyen ne dissimule pas son parti-pris

Libres dérapages citoyens

Transcription de quelques extraits de l'émission de France Culture "En toute franchise" de Hubert Huertas de 7h13 à 7h19, entendu le vendredi 3/09/2010.

Jean-Pierre Dubois (LDH) a-t-il tous les droits ?

De quel droit ligue-t-il les Français les uns contre les autres ?

En démocratie, la liberté d'expression profite aussi et surtout au associations:

" . . . il y a des délinquants en ce qui concerne les Roms, ce sont les maires, essentiellement UMP qui n'appliquent pas la loi et que les Préfets n'obligent pas à appliquer la loi, il y en a pratiquement la moitié dans les communes françaises . . .


. color="#cc66cc">A Lille, nous suivons depuis longtemps la politique de la municipalité à l'égard des Rom, et nous l'appuyons.
Parce que c'est une politique qui contrairement à ce que font les amis de monsieur Sarkozy, respecte la loi, prévoit des aires pour les gens du voyage, aide à la scolarisation, et, en effet, dans ce cadre là, madame Aubry a demandé que les Roms quittent un campement illégal. Lorsqu'on offre aux gens des possibilités dignes de vie et qu'on leur dit vous ne pouvez pas rester là où vous êtes en squatter, c'est normal.

Lorsqu'on fait tout pour casser les caravanes, casser jusqu'aux jouets d'enfants et qu'on ne leur offre aucune possibilité de vivre dignement, là on les traite comme des sous-hommes, il ne faut pas mélanger, comment dire, euh, les pompiers et les pyromanes . . . "
Il pourrait être juge des libertés à Grenoble (ou ailleurs)...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):