POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

dimanche 24 mai 2015

Primaire UMP: en dormant, Juppé battrait Sarkozy,selon un sondage

Le Parisien et Odoxa roulent-ils pour Juppé ou pour le PS ? Les deux, mon capitaine !

Du haut de sa dune du Pyla
Alain Juppé battrait Nicolas Sarkozy de dix points lors de la primaire de novembre 2016 qui désignera le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle de 2017, mais c'est si on en croyait les entreprises commerciales de sondage à la commande. 

Au premier tour, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy obtiendraient chacun 39%, devant Bruno Le Maire (12%), François Fillon (5%), Xavier Bertrand (3%) et Nathalie Kosciusko-Morizet (2%).
L'intention du sondeur saute aux yeux du fait de l'énoncé de son comparatif avec sa précédente estimation qui donnait 45% à Nicolas Sarkozy en avril et 35% à Alain Juppé.
Au second tour, Alain Juppé obtiendrait 55% et Nicolas Sarkozy 45% contre 49% et 51% respectivement en avril.

Moins on en fait, mieux on se porte dans les sondages ? 

Odoxa souligne qu'Alain Juppé doit son avance aux électeurs du centre (80%/20% chez les sympathisants de l'UDI face à Nicolas Sarkozy), l'ancien chef de l'Etat restant en tête auprès des sympathisants de l'UMP (58%/42% face à Alain Juppé).

Le président PS sortant a tout intérêt à une candidature UMP terne
Le charisme de Juppé reste à découvrir, tant il est enfoui profond depuis quarante ans. Va-t-il se mettre à l'accordéon comme Giscard d'Estaing ou partager le cannelé bordelais avec l'habitant ? Des cornes de gazelle, peut-être ? En attendant, il a du chemin à parcourir pour galvaniser les foules et monter un projet jeune et enthousiasmant.

De son côté, François Hollande resterait stable dans un sondage IFOP, malgré sa campagne électorale de cinq jours dans la Caraïbe et sa rencontre "historique" avec l'ex-dictateur et actuelle momie, Fidel Castro. Sans compter la vente soudaine du Rafale de Dassault, à la faveur de la montée des tensions islamiques entre Sunnites et Chiites du Moyen Orient...  

Le sondage ne sonde pas les reins et les coeurs de son échantillon sur
le cas où Hollande -déjà parti en campagne- serait troisième et éliminé et où Marine Le Pen arriverait en première position. Les électeurs auraient-ils à élire Sarkozy ou Juppé ?

Le sondage a été réalisé les 21 et 22 mai auprès de 911 personnes inscrites sur les listes électorales. Seules les réponses des personnes qui comptent voter lors de la primaire ont été comptabilisées.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):