POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

jeudi 7 mai 2015

Macron approuve la retraite chapeau de Philippe Varin

"Le gouvernement maintient sa confiance" à Ph. Varin, lance Macron, ministre de Hollande

L
'ancien patron de PSA Peugeot Citroën, critiqué pour sa retraite chapeau,
 
de 300.000 euros par an,
garde la confiance du gouvernement socialiste de Manuel Valls, a fait savoir mercredi soir le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron.

Le gouvernement critique les retraites chapeau, mais tolère celle de Philippe Varin pour ses cinq ans passés à PSA. Ce dernier se bat en effet pour sauver Areva, le fleuron nucléaire français. Le président du conseil d'administration d'Areva, le fleuron nucléaire français dans la tourmente, a décroché son téléphone et menacé le ministre de l'Economie Emmanuel Macron de démissionner.

"La retraite aujourd'hui touchée par Philippe Varin est bien conforme aux engagements pris par celui-ci en 2014 et aux dispositions votées par l'assemblée générale de PSA la même année", a donc affirmé E. Macron dans une déclaration écrite.
Fin 2013, l'ancien patron du groupe automobile français avait pourtant renoncé à une retraite chapeau de 21 millions d'euros "à laquelle il avait droit avant de bénéficier de ce nouveau régime inférieur de moitié", qui a été "revu et réduit sous l'action du gouvernement", poursuit le ministre de l'Economie.

Macron rappelle que, depuis 2012, "les revenus des dirigeants ont été plafonnés" dans les entreprises où l'Etat est majoritaire au capital, et réduits "de l'ordre de 30%", là où il est minoritaire.

Le projet de loi pour la croissance et l'activité, porté par le ministre de l'Economie, "met fin aux dérives des retraites chapeaux en conditionnant effectivement l'octroi des retraites à la performance de l'entreprise et en limitant le rythme d'accumulation des droits à 3% par an", ajoute-t-il.


Réactions au gouvernement



Les réactions n'ont pas tardé après les révélations du site Deontofi.com. 
Le ministre intermittent de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll a notamment jugé mercredi "inacceptable" la retraite chapeau de Philippe Varin, nouveau patron d'Areva.  "Quelle image, quelle idée on donne de l'exemplarité ?" a-t-il ajouté. "Franchement, quelque part, ça me met un peu en colère", a avoué ce proche du président Hollande.




Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):