POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mercredi 27 mai 2015

INA, goutte d'eau qui fait déborder le vase de Fleur Pellerin, selon François Hollande

La ministre de la Culture se met dans un Saal pétrin avec le président de la République

Officiellement, Hollande n'aurait pas apprécié que Fleur Pellerin replante Agnès Saal dans son ministère de la Culture

Pellerin met Pépère dans le pétrin
L'ancienne présidente de l'INA avait dû prendre la porte suite à la révélation de ses notes de taxi mirobolantes: ce n'était pas pour que la ministre lui ouvre la fenêtre de la Rue de Valois.

"Une soufflante !" C'est le mot utilisé par un conseiller de François Hollande, qui rend public un supposé accès de colère du chef de l'Etat apprenant que Fleur Pellerin avait elle-même ouvert le parachute de la très prodigue haut-fonctionnaire coupable de dilapidation de l'argent public en notes de taxi faramineuses.
En juin 1997, A. Saal était conseillère... budgétaire au cabinet de Catherine Trautmann, puis, directrice adjointe auprès de Catherine Tasca de mars 2000 à février 2001. C'est Aurélie Filippetti, la ministre de la Culture de Ayrault, qui nomme Agnès Saal -par décret- au poste de présidente de l'Institut national de l'audiovisuel (INA),le 30 avril 2014.
En avril 2015, Le Figaro révéla qu’Agnès Saal est soupçonnée de détournement de biens publics consécutif à ses notes de taxi, pour un montant de plus de 40.000 euros de frais de déplacement  facturés à l'INA en dix mois.

L'Elysée se désolidarise pour paraître plus vertueux

Elle se donnerait des claques !
Le président a refusé d'être éclaboussé. Il est même affirmé désormais qu'il avait personnellement décidé du limogeage de l'intéressée. L'Elysée surjoue et se dit "tombé des nues" à l'annonce de la nouvelle. 

Et la ministre de la Culture, à l'origine de cette initiative, "s'est mise en mauvaise posture", souligne ce même collaborateur de Hollande, lequel vitupère dès qu'on lui parle d'audiovisuel.

A croire que Hollande ne dirige rien
Préoccupé de son image et de show médiatique sur tous les continents, Hollande craint pour son image déjà jaunie, au moment où - négligeant l'économie, l'emploi et les difficultés des Français - il repart en campagne, deux ans avant la présidentielle de 2017.

Du scandale de l'INA aux magouilles du CSA par un proche de Hollande, Olivier Schrameck, (dans la procédure opaque de nomination de Delphine Ernotte à la tête de France Télévisions), en passant par l'indescriptible feuilleton de l'élection de Delphine Ernotte à la tête de France Télévisions: "La coupe est pleine !" a-t-il lâché la semaine dernière devant quelques membres de son cabinet.

Des cris d'orfraie dans le désert
Dans son 'Le Livre noir du CSA : enquête sur les dérives et gaspillages du Conseil supérieur de l’Audiovisuel, Guillaume Evin, ancien journaliste de l'Expansion, qualifie cette "autorité de régulation" de "sorte d'institution off-shore de la République, un authentique fromage français pour quelques centaines de fonctionnaires qui se la coulent douce."

Si le président "Moi, je..." ne parvient pas à réformer l'INA et le CSA, il est clair que Pépère ne parviendra jamais à rien, quel que soit le côté où il se tourne, sauf à inaugurer les chrysanthèmes ou à prononcer les discours écrits par le patron du journal "indépendant" Libération, Laurent Mouchard-Joffrinsur les quatre "grandes figures" (socialistes) 'panthéonisées' ce 27 mai 2015

Laurent Mouchard (dit Joffrin, patronyme de sa mère) a passé une partie de sa jeunesse dans le château de Moncé (ci-dessous) que la famille de son père, Jean-Pierre, possédait à Saint-Firmin-des-Prés, dans le Vendômois. 

Le nom du père serait difficile à porter.
Gestionnaire de fortunes, dont celle de Jean-Marie Le Pen, ce père était un homme d'affaires français, né au Cambodge, mais citoyen helvétique.

Or, Laurent Mouchard est apparenté à Jean Zay par les femmes: la mère de l'ancien ministre de l'Education du Front populaire, assassiné par la Milice en juin 1944, Alice Chartrain, est parente de Chantal Michelet, mère de Mouchard-Joffrin. Hélène Mouchard-Zay, née en 1940, est l'une des deux filles de Jean Zay.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):