POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

samedi 9 mai 2015

Valls, enfant naturel de Pétain, selon Emmanuel Todd

"L'optimisme de Valls, c'est l'optimisme du maréchal Pétain"

Valls veut imposer le silence à ses détracteurs

Dans une tribune publiée par Le Figaro  ... Le Monde jeudi, 
Le "lucide" vs le décliniste
le Premier ministre a accusé d' "impostures" les propos de l’historien dans son ouvrage 'Qui est Charlie?' qui n'épargne pas le pouvoir socialiste. Valls reprenait ainsi le terme utilisé par l’ex-communiste pour qualifier les manifestations organisées par la majorité présidentielle, le 11 janvier, que l'intellectuel juge essentiellement "xénophobes". 


Le chef du gouvernement a choisi le jour de la commémoration de la capitulation nazie, le 8 mai 1945,  pour dénoncer la "haine de soi et de la France". Il s’est en effet dressé contre le pessimisme de certains intellectuels, un argument qui avait déjà servi en janvier, en réaction au roman polémique "Soumission" de Michel Houellebecq: "La France, ça n’est pas Michel Houellebecq" et "ça n’est pas l’intolérance, la haine, la peur". La France, ce n'est pas non plus ni Valls, ni Hollande, au vu des sondages d'impopularité.

Valls, émacié et sous tranquillisants depuis qu'on le sait atteint de la tremblote, a réagi avec mépris au livre du chercheur Emmanuel Todd.

VOIR et ENTENDRE le petit  affirmer qu'il est.. "lucide et volontariste"!

En mars, le promoteur de la "loi renseignement" liberticide s’en était déjà pris au philosophe Michel Onfray, lui aussi accusé de "perdre les repères" et de préférer l’intellectuel de la Nouvelle droite, Alain de Benoist, à Bernard-Henri Lévy. Michel Onfray avait qualifié en retour le Premier ministre de "crétin".

Le ton est monté vendredi dans le débat entre Manuel Valls et l’intellectuel Emmanuel Todd, qui s'est interrogé sur le désoeuvrement de Valls qui, plutôt que de combattre les 10% de chômage, lit son livre, mais ne semble pas le comprendre et doit donc être "bête".

Le démographe a répliqué en comparé "l'optimisme de Manuel Valls" à celui du maréchal Pétain "durant la révolution nationale":

Dans son intervention, Emmanuel Todd -que BFMTV a tronquée ci-dessus-  accuse donc Valls de désoeuvrement, puisqu'il néglige la montée du chômage et estime  que Manuel Valls, c'est Pétain:
Dans une France où "le taux de chômage est à 10%, où l’islamophobie se répand, l’antisémitisme se répand" (...), "l’optimisme de Manuel Valls est l’optimisme de la Révolution nationale et du maréchal Pétain", a-t-il lancé sur RMC-BFMTV.
"Lui aussi [Pétain] accusait les Français résistants d’être des Français pas bien", a poursuivi Emmanuel Todd, en faisant référence aux discours du maréchal Pétain sur la "mauvaise France" pendant la période de l’occupation allemande.

video

Emmanuel Todd et le FN se retrouvent sur le cas Valls

"Valls et Hollande hurlent les mots de liberté et d’égalité en faisant des politiques économiques radicalement inégalitaires, qui détruisent une partie de la société française, et des politiques concernant les libertés publiques qui sont potentiellement liberticides. En ce sens, ils sont les représentants de la 'mauvaise France', fustigé Emmanuel Todd.

La tribune du Premier ministre a aussi été dénoncée par le vice-président du Front national, Florian Philippot, comme "ridicule, inconvenante et déplacée".
Il a également fustigé "une offensive générale contre la liberté d’expression".
"La liste s’allonge des intellectuels attaqués frontalement par Manuel Valls, marquant une dérive très inquiétante du pouvoir, loin, très loin des valeurs de la République", a-t-il souligné.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):