POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

samedi 8 août 2015

Ségolène Royal souhaite baisser la vitesse sur les autoroutes traversant les villes

Incohérente S. Royal qui bride les Français en se disant opposée à l'écologie punitive

La ministre de l'Écologie veut abaisser à 90km/h la vitesse sur les autoroutes qui traversent les villes




Ce dimanche, elle délègue encore à son cabinet l'annonce de nouvelles brimades, recyclant l'idée du maire de Valence (Drôme), qui  lui a fait cette suggestion mi-juillet.


Royal ne relâche pas son harcèlement de l'automobiliste et Ségolène charge son cabinet d'annoncer son intention, assurant que la ministre soutiendra la demande de Nicolas Daragon, même si la décision doit être prise en "interministériel".
Et "de façon générale, les limitations de vitesse sur les autoroutes urbaines vont dans le bon sens", se félicite-t-on encore dans l'entourage de la ministre. Celle-ci "donnera donc un avis favorable" si d'autres villes formulaient des demandes similaires, ajoute-t-on. Selon le maire de Valence, une quinzaine de villes en France seraient concernées, avec des autoroutes passant à moins de 300 mètres du centre.


Royal veut mettre les automobilistes au pas

La ministre de l'Écologie et du Développement durable, Ségolène Royal, veut donner plus de pouvoir aux maires qui souhaitent réduire la vitesse de circulation sur les portions d'autoroutes traversant leur ville. "Lorsque les maires demanderont un ralentissement de la vitesse de circulation dans les agglomérations traversées, je leur donnerai cette responsabilité-là", a annoncé la ministre sur Europe 1, promettant de "donner davantage de pouvoir d'autonomie aux élus locaux" sur ce sujet.

Vers une limitation à 90km/h, au lieu de 110 km/h

Le maire Les Républicains de Valence, Nicolas Daragon (un gérant de société de 43 ans), a fait sa demande au ministère le 17 juillet, pour réduire les émissions de particules dans l'air. "Ma demande est issue de l'enquête parlementaire - qui chiffre la pollution à 100 miliards d'euros par an d'effets induits - sollicitée par la ministre à qui il a été remis il y a quinze jours et de trois autres études conduites localement, qui disent que la pollution atmosphérique sur le territoire de Valence est générée essentiellement par le transport routier, parce qu'on a très peu d'industries polluantes à Valence et très peu besoin d'utiliser le chauffage", argumente le maire, également 4e vice-président du Conseil départemental, chargé de l'économie, du Tourisme et de l'emploi.


Le cas particulier de Valence s'imposera-t-il  aux autres ?
Toutes les villes traversées par des autoroutes ne profitent pas des avantages qui ont fait la prospérité commerciale de Valence dans le couloir rhodanien. Cette ville est en effet dotée de transports et de communications plus favorables que bien d'autres: deux gares ferroviaires (Valence-Ville et Valence-TGV), un port de commerce, un port de plaisance et un aéroport. Toutes les villes visées ne cumulent pas non plus ses inconvénients environnementaux spécifiques sur des axes  autoroutiers majeurs à la croisée de A7, de l'A49 et de la RN7. 
Ville la plus peuplée de la Drôme, Valence est traversée par l'A7, "l'autoroute du soleil", très fréquentée pendant les vacances, mais aussi le reste de l'année, pour sa position stratégique en vallée du Rhône. Actuellement, la vitesse y est déjà réduite de 20 km/h, à 110 km/h. 


La ministre de l'Écologie tient le prétexte qui lui permet de sévir.
55 décès attribués à la pollution
Cette pollution serait la cause de 55 décès dans l'agglomération, ajoute le maire, soucieux de la santé des Valentinois, citant des données de l'Institut de veille sanitaire.  

Mais la gendarmette saura-t-elle maîtriser sa tendance naturelle à la répression et éviter de se jeter sur cet exemple pour l'étendre à d'autres moins évidents ? Les circonstances, à l'approche de la Conférence de Paris de 2015 sur le climat (COP21), la portent à faire du zèle.
L'annonce sera faite à la rentrée.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):