POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

dimanche 16 août 2015

Yann Moix dénonce une lettre de Patrick Cohen pour le faire renvoyer

Une révélation qui mobilise la presse solidaire du délateur

Une altercation a éclaté mercredi entre Patrick Cohen et Yann Moix sur le plateau de C à vous, émission de France 5

Accusateur public sur une radio d'Etat

En mai dernier, le présentateur contesté de France Inter a frontalement agressé l’écrivain, lui demandant s’il "respecte vraiment toujours les autres". Et d'enchaîner sans respirer dans son entretien à charge"Moi je me souviens de choses assassines que vous écriviez quand vous teniez le feuilleton littéraire du Figaro".

Une attaque à laquelle le futur chroniqueur de Laurent Ruquier a aussitôt réagi. "Ne me forcez pas à rentrer dans ce débat parce que je risquerais peut-être de vous rappeler un épisode qui pourrait être désagréable pour vous", prévient-il. "J’ai écrit un jour un article très méchant sur un livre. Et, une lettre a été envoyée à mon rédacteur en chef, signée de votre part, pour me faire renvoyer." Une information que Patrick Cohen dément, bien que Yann Moix maintienne son affirmation.

"Je n’ai jamais demandé votre renvoi", a nié le journaliste militant. 

"Je vous parle d’un écrit qui était insultant. Vous traitez une écrivaine de poissonnière". "Vous n’étiez pas d’accord avec ce que j’écrivais", s’est indigné Yann Moix. "Vous êtes suffisamment intelligent pour savoir que la méthode qui consiste à dire devant tout le monde ce qu’on pense dans un journal est beaucoup plus acceptable que celle qui consiste à dire par derrière "vire ce mec"." C'est sans compter avec les moeurs de la presse des copains et des coquins. A-t-on jamais entendu Cohen rappeler au respect quiconque qualifie Nadine Morano de "poissonnière" ou Guy Bedos, condamné en justice pour avoir traité une ancienne ministre de "conne" et de "salope" en spectacle ? A-t-il déjugé la très distinguée Sophia Aram qui la juge "vulgaire" sur la même antenne de service public ?

Yann Moix est revenu sur cette intervention 
après un magnéto
"J’apprécie beaucoup Patrick Cohen. On s’allège de tout ça, c’est important de le dire. Vous êtes un excellent journaliste et tout ça, ce sont des trucs de gamins potaches", a-t-il assuré, conciliant.
Patrick Cohen a réagi en poissonnière à ce règlement de compte. "Il est dingue, c’est tout", a-t-il estimé sur le plateau de C à vous, après un serrement de mains... "Je n’ai jamais demandé la tête de personne. A l’époque, journaliste-présentateur à Europe 1, qui j’étais pour demander la tête de Yann Moix au patron du Figaro? Je ne m’appelle pas Serge Dassault", a-t-il reconnu le fielleux.
Le linge sale ne se lave pas en famille sur le service public.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):