POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

samedi 15 août 2015

Alain Juppé, 70 ans non médiatisés

Juppé ambitionne de devenir le plus vieux président de la Ve République

A 72 ans, René Coty fut le dernier de la IVe

L'ex-Premier ministre, qui fête aujourd'hui son anniversaire, sait qu'on l'attaquera sur son âge lors de la campagne pour la primaire de 2016. Il ne médiatise donc pas sa bascule parmi les septuagénaires. 
En mai 204, le maire UMP de Bordeaux, Alain Juppé,  68 ans, a été hospitalisé une nuit à Paris pour des examens médicaux ayant entraîné l’annulation de ses engagements pour deux jours, même si son entourage assura qu’il n’a aucun problème grave.

Ce sera en famille et en toute discrétion dans sa maison d'Hossegor (Landes), selon un de ses proches. Aujourd'hui, Alain Juppé va fêter ses 70 ans. Plutôt que son âge, le maire de Bordeaux, qui caracole en tête des sondages pour la présidentielle de 2017 (devançant même Nicolas Sarkozy chez les sympathisants des Républicains), préfère mettre en avant sa bonne forme physique. Outre les photos en maillot de bain (dans « VSD » et « Closer ») prises lors de ses récentes vacances sur l'île grecque de Kéa, l'ancien Premier ministre a sans doute pu apprécier le vieux cliché qui circule sur les réseaux sociaux, le montrant en train de faire des pompes devant une salle hilare.

Des lunettes de d'jeun, mais de lecture:
 des Forty d’Alain Afflelou !
Depuis qu'il y a tout juste un an il a annoncé sa candidature à la primaire ouverte à droite prévue en novembre 2016, Juppé répète à l'envi qu'il est déterminé et qu'il s'est lancé dans la bataille pour gagner. A la rentrée, il reprendra ses déplacements et l'élaboration du programme pour la primaire. 
Dès le 3 septembre, il sera ainsi à Châlons-en-Champagne (Marne), chez son ami Benoist Apparu. Et le 26 août paraîtra le premier livre thématique (sur l'école) de son projet.

Age des présidents de la République Française, lors de leur élection:


Louis Napoléon Bonaparte
58 ans
François Hollande
52 ans
Nicolas Sarkozy
63 ans
Jacques Chirac
65 ans
François Mitterrand
48 ans
Valéry Giscard d'Estaing
58 ans
Georges Pompidou
69 ans
Charles de Gaulle
72 ans
René Coty
63 ans
Vincent Auriol
61 ans
Albert Lebrun
74 ans
Paul Doumer
61 ans
Gaston Doumergue
61 ans
Alexandre Millerand
65 ans
Paul Deschanel
53 ans
Raymond Poincaré
65 ans
Armand Fallières
61 ans
Émile Loubet
54 ans
Félix Faure
47 ans
Jean Casimir-Perier
50 ans
Sadi Carnot
72 ans
Jules Grévy
65 ans
Patrice de Mac Mahon
74 ans
Adolphe Thiers
40 ans
Louis Napoléon Bonaparte
L'âge présenté ici est simplifié. Il s'agit de la soustraction de l'année de naissance à celle d'élection

Une question de confiance

Mais dans le combat sans merci qui s'annonce, l'ancien ministre d'Etat du président Nicolas Sarkozy (Défense et Affaires étrangères) sait que ses adversaires -et la presse militante- exploiteront l'argument de l'âge. Un prétendu handicap, minimise-t-il : "A 70 ans, on n'est pas vieux, on a de l'expérience." "Sa stature d'homme d'Etat et son expérience lui donnent une maturité, le calme et la sérénité que d'autres n'ont pas, estime un de ses partisans qui ne se nomme pas. Et puis l'âge lui permet de préciser qu'il ne cherchera pas à se faire réélire et fera toutes les réformes promises au cours de son mandat."
Effectivement, s'il était élu en 2017, Juppé, qui aurait 72 ans, ne rempilerait pas. "Sauf progrès exceptionnels des biotechnologies qui me permettraient de remplacer mon cerveau, mon cœur et tous mes organes !" a-t-il ironisé sur BFMTV. Mais ses principaux adversaires peuvent suivre le même raisonnement, avec une évidente différence de forme physique en faveur de l'un d'eux. Lien PaSiDupes 

Pour Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes et soutien de François Fillon (61 ans), l'âge n'est pas un handicap. "Les Français jugeront sur les idées et les personnalités qui les portent. L'important, c'est d'avoir la volonté et les capacités, ce dont personne ne doute concernant Alain Juppé."

"Ce qui compte, ce n'est pas l'âge du capitaine, c'est sa volonté", renchérit l'ancien ministre Thierry Mariani. Ce qui intéresse nos électeurs, c'est de savoir s'ils pourront lui faire confiance pour mener à bien ce qu'il aura annoncé. Pour beaucoup de militants de droite, le problème de Juppé, ce n'est pas son âge, c'est qu'il a donné trop de gages au centre." "L'âge est un mauvais argument et tous ceux qui l'ont utilisé l'ont ensuite payé cher", prévient un autre ancien ministre, citant le cas de Lionel Jospin en 2002 et sa formule - respectueuse à la socialiste -  sur Jacques Chirac "vieilli, usé, et fatigué".

Sarkozy, 60 ans, se garde bien de mentionner publiquement l'âge de son rival. 
Il affiche sa forme et laisse les Français juges.  "Il considère que cela pèsera et que la candidature de Juppé va le rajeunir, confie un parlementaire anonyme. Il juge que c'est le meilleur adversaire qu'il pouvait avoir : un septuagénaire de gauche."
Et la gauche partage ce sentiment que Juppé est le meilleur adversaire qu'il pouvait avoir: un septuagénaire entre deux eaux. N'est-ce pas d'ailleurs avec un Bayrou que Juppé a passé un accord ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):