POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

dimanche 26 juillet 2015

Tirs d'armes à feu place de la Concorde avant l'arrivée du Tour de France

Un homme force un périmètre de sécurité, place de la Concorde: nerveuse, la police ouvre le feu

Une voiture a forcé un barrage de police place de la Concorde à Paris

Les forces de l'ordre ont tiré sur un automobiliste, dimanche 26 juillet à 8h, mais sans réussir à le neutraliser. La voiture suspecte a percuté un véhicule dans le quartier des Champs-Élysées, avant de redémarrer sous les coups de feu de la police, au coeur de Paris. 

Sur les dents pour l'arrivée du Tour de France, des policiers de service ont tenté d'intercepter le véhicule, d'abord place de la Madeleine, puis sur la place de la Concorde, mais le véhicule occupé par quatre personnes a réussi à prendre la fuite en direction de la Concorde en forçant le premier barrage. Les délinquants sont toujours recherchés.  

Le porte-parole du ministère de l'Intérieur nie tout lien circonstanciel
Les éléments de langage excluent la notion de tentative d'attentat terroriste. "Il n'y a aucun lien avéré pour l'instant entre cet événement et l'arrivée du Tour de France", a assuré  Pierre-Henry Brandet, en l'absence de Bernard Cazeneuve qui s'est finalement rendu sur les lieux d'un énorme incendie, après trois jours (seulement 48 heures selon le ministre ce matin pour BFMTV...) et plus de 500 hectares ravagés en Gironde. 

L'Inspection Générale de la Police Nationale a été saisie

"Le véhicule est venu volontairement percuter les policiers"

VOIR et ENTENDRE

La police a tiré des coups de feu pour immobiliser le véhicule,
un jour de forte concentration de population pour le final du Tour de France. 
Une source anonyme a utilisé l'AFP pour certifier qu'il n'y a pas eu d'échanges de tirs: il s'agit de répandre l'information que l'automobiliste n'a pas tiré et qu'on ne peut parler de fusillade, mais d'un simple "refus d'obtempérer". RTL utilise pourtant le terme 'fusillade'.

Le véhicule a été retrouvé abandonné dans le VIIIe arrondissement de Paris et des impacts de balles visibles sur la carrosserie confirment que la police a tiré. Quatre personnes - deux hommes et deux femmes - seraient sorties de la voiture au moment de l'abandon, selon une source policière.
Le véhicule est immatriculé dans les Yvelines et son propriétaire réside à Mantes-la-Jolie, d'après la même source. Le propriétaire est toujours recherché, mais le visionnage des vidéos des caméras présentes sur la place de la Concorde devrait permettre de faire progresser les recherches. 

Les enquêteurs l'IGPN privilégient actuellement la thèse d'un automobiliste voulant éviter un contrôle d'alcoolémie, selon TF1.

1 commentaire :

  1. Ben quoi c'est vrai.................rien de plus normal pour des soi-disant fêtards qui sortaient bourrés d'une boite de nuit...............qui foncent sur les flics............
    Dans mon jeune temps, on faisait ça tous les dimanches matins ...............

    Quelle bande de pourris de jouer ainsi la désinformation......................ils peuvent critiquer Poutine..................

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):