POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mercredi 15 juillet 2015

Quand Hollande assurait qu'il ne donnerait pas d'entretien depuis l'Élysée

Le changement, c'est de ne pas faire ce qu'on a promis, mais de faire ce qu'on avait critiqué

Depuis son élection, le président de la République est maintes fois revenu sur ses promesses  

La promesse de ne pas donner d'entretien dans des lieux de pouvoirs et notamment à l'Élysée  avait été faite au printemps 2012, dans les derniers jours de la campagne présidentielle, dont sortira finalement vainqueur. Si elle ne faisait pas partie du "Moi, président", la promesse  de l'ancien premier secrétaire du PS et candidat socialiste  n'a pourtant pas été oubliée par les observateurs.
 
Elle a depuis été à de maintes fois bafouée. Ainsi, ce 14 juillet, par exemple.
Il vient par exemple de donner son traditionnel entretien du 14 juillet pour la troisième année consécutive au palais de l'Élysée, un lieu qu'il avait également choisi pour s'adresser aux media audiovisuels français destinés à l'international à l'automne 2012 ou encore pour évoquer la situation en Centrafrique en décembre 2013. 

Hollande ne fait pas ce qu'il dit

Le 4 mai 2012, François Hollande l'avait assuré sur le plateau du Grand Journal de Canal+: il n'y recevrait pas les journalistes s'il était élu. "Je ne ferai pas d'émission spéciale, d'émissions où l'on convoque des journalistes - par ailleurs estimables - dans les lieux du pouvoir," assurait-il alors, à l'occasion de sa dernière interview avant le premier tour de la présidentielle. 

"Non, président de la République, je viendrai à vos invitations", avait-t-il promis. Et de conclure : "Vous me rappellerez à mes engagements." Une tirade en écho à l'entretien accordé quelques semaines plutôt à France Inter, dans laquelle François Hollande affirmait encore plus directement qu'il ne donnera pas d'entretien dans le fameux hôtel particulier du 8ème arrondissement.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):