POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

lundi 20 juillet 2015

L'Etat islamique a implanté un premier bastion au cœur de l'Europe

Les djihadistes ont choisi la Bosnie pour établir leur premier camp d’entrainement en Occident  
Etat islamique : un premier bastion implanté au cœur de l'Europe
48 djihadistes bosniaques sont rentrés de Syrie en janvier


L’ennemi est dans nos murs

Selon le Daily Mirror, l’Etat islamique possède désormais son premier bastion sur le sol européen, en Bosnie plus précisément. Toujours selon le quotidien britannique,
 le groupe djihadiste acquière en ce moment, et de manière secrète, des propriétés dans un village situé à 100 km de Sarajevo. But de l’opération immobilière : établir un camp d’entraînement en Occident.
"Nous entendons régulièrement des coups de feu provenant des bois, à chaque fois pendant des périodes prolongées. Cela arrive chaque semaine", a déclaré un villageois au journal.

Le village en question, qui porte le nom d’Osve, est idéalement placé, puisqu’il est proche de la mer Adriatique et,, par conséquent, de la mer Méditerranée. De plus, la Bosnie est à un carrefour qui convient parfaitement aux djihadistes : proche de la Serbie et donc de la Turquie, pays par lequel circulent les terroristes.

Difficile d’accès, le village n’est pas marqué sur les cartes GPS. 12 combattants de l’EI y ont déjà été formés avant de rejoindre la Syrie

5 d’entre eux auraient été tués.
L’un des propriétaires des habitations d’Osve serait un dénommé Harun Mehicevic, un dangereux supporter du [dangereux supporter du Wahhabism et] sympathisant de l’EI vivant sur le territoire australien. Jasin Rizvic, Osman Kekic et Izet Hadzic, tous proches du groupe djihadiste, feraient également partie des acquéreurs. Lien en anglais

Un rapport sur le djihadisme en Bosnie – "The Lure of the Syrian War : The Foreign Fighters" – décompte 156 hommes et 36 femmes bosniaques engagés dans les combats en Syrie sur la période 2013-2014. 48 d’entre eux sont retournés chez eux en janvier 2015. Cette présence constitue "une menace directe, non seulement pour la sécurité de la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine, mais aussi pour la région et au-delà", précise le rapport.

(Un article du site Atlantico en date du 20 juillet 2015)

Les musulmans sunnites constituent 45 % de la population bosniaque.
La Bosnie-Herzégovine est un pays observateur au sein de l'Organisation internationale de la francophonie. Elle a été reconnue comme candidat potentiel à l'adhésion à l'UE en 2003. La Commission européenne publie chaque année un rapport d'avancement, afin d'évaluer les progrès de la Bosnie-Herzégovine sur la voie de l'adhésion à l'UE. 
A la fin de l'année 2010, les citoyens de Bosnie-Herzégovine ont obtenu le droit de se rendre dans l'espace Schengen, sans visa.
De bons clients pour Hollande en quête de talents étrangers...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):