POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mardi 21 février 2012

Les journalistes militants de LCP sont visiblement passés à l'Est du paysage politique

Arnaud Ardouin a dû être dégradé de son "triple A" à la naissance ?

LE (?) débat d’actualité interactif

A.Ardouin est un odieux journaliste, non seulement parce que cetanimateur est imbu de sa personne, intrusif de surcroît, mais parce qu'il est un candidat manqué. Que Double A fasse donc plutôt campagne sous les préaux, en face à face réel et non plus en harangueur de la foire cathodique, et le Montebourg des petits plateaux recevra une juste évaluation de sa vraie valeur. Car, il ne leur suffit plus d'être impertinents voire insolents. Il faudrait encore que leurs invités assistent [assistâssent!] au petit lever du roi de la propagande politique, façon Serge Moatti, gestuelle comprise.

LCP présente comme suit l'émission
" La classe politique est maintenant entièrement mobilisée pour entrer de plein pied ["de plain-pied", en français, pour les non-journalistes...] dans la campagne présidentielle. Entre Nicolas Sarkozy et François Hollande, le duel a véritablement commencé la semaine passée, avec la déclaration officielle de candidature du chef de l’État, et des attaques frontales [mais à distance, elle seule respectable] des deux prétendants à l’Élysée par médias et meetings interposés. Après un déplacement et un premier meeting à Annecy jeudi dernier, Nicolas Sarkozy est à Marseille dimanche 19 janvier pour le premier événement de grande ampleur de sa campagne. Sept mille personnes pourraient être présentes au Parc Chanot et Jean-François Copé a envoyé un courrier à l’ensemble des cadres de l’UMP pour leur demander de « mobiliser » leurs troupes « afin de faire de cet événement une grande réussite ».[La presse savait la veille qu'ils seraient plus de 10.000, mais les media autrement respectables pour leur objectivité feindront d'ignorer les ...4.000 sympathisants venus témoigner par leur présence à l'extérieur, soit au moins 11.000 Français]

Ce meeting sera-t-il l’évènement fondateur de la campagne de Nicolas Sarkozy ? Peut-il reproduire la dynamique de la Porte de Versailles en janvier 2007, et dépasser Le Bourget de François Hollande ? Peut-il rattraper son retard sur le candidat socialiste à coups de communication ? Autour d’Arnaud Ardoin, les invités du débat de Ca vous regarde en parlent ce soir.

Invités :
+ Franck Riester, député UMP de Seine-et-Marne.
+ Bernard Cazeneuve, député PS de la Manche, porte-parole de François Hollande.
+ Judith Waintraub, journaliste au Figaro.
+ Jacques Séguéla, vice-Président & Chief Creative Officer de Havas.

Malgré la présence de députés, d’experts, de personnalités mais aussi de citoyens, Arnaud Ardoin impose sa façon dirigiste et partisane de présenter, d’aborder l’actualité et, "grâce à l’interactivité", de distribuerla parole au faciès (politique), sachant que, sur la chaîne parlementaire, les journalistes carriéristes sont du côté des sondages: c'est aussi, selon elle, l'"information en miroir", par le biais des questionnements épisodiques des "sentinelles citoyennes", instruments de la démagogie populiste livrée au mains des associations.

Nous vous présentons cet "épisode" de la série 'starring' l'adjudant Ardouin car elle est chargée de tout ce qui est condamnable au nom de l'équité, en matière de déontologie professionnelle, mais a cours sur le service public.
VOIR et ENTENDRE le débat du 20/02/2012 intitulé "Nicolas Sarkozy, à la recherche du second souffle ?"




On a pu admirer au passage l'onctuosité aigre-douce du pontifiant vicaire-général Bernard Cazeneuve, dont la suffisance frise le grotesque.

Double A, quant à lui, par petits coups d'oeil appuyés, cherchait constamment l'approbation du prélat socialiste.
Impayable !


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):