POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

jeudi 23 février 2012

Bayrou, pris au piège de son "splendide isolement"

François Bayrou a refusé jeudi de rallier ou l'UMP ou le PS



La Grande Bretagne, qui tout au long du XIXème siècle
a appliqué la doctrine du "splendide isolement"
diplomatique (de 1890 à 1902)
s'est retrouvée engagée dans la guerre de 14


Courtisé sur ses deux flancs, le Béarnais fait sa mijorée
Bayrou tient à jouer sa carte personnelle jusqu'au premier tour de l'élection présidentielle.

Le Premier ministre
François Fillon a appelé les électeurs centristes à rejoindre l'UMP
le plus tôt possible et a encore souligné mercredi que "sur l'essentiel, notre vision de la société est la même".

Pensant plutôt qu'en hameçonnant son président, il tiendrait tout le MoDem, le responsable du projet présidentiel du candidat du Parti socialiste François Hollande, Michel Sapin, a également appelé mercredi le président du MoDem à sortir de "l'ambiguïté".


L'Elysée ne vaut pas une messe





"Père, gardez-vous à droite ;
père, gardez-vous à gauche"?
Mais Jean le Bon sera fait capturé par les Anglais
pendant la guerre de Cent ans.




Estimant que, malgré un tassement du nombre de ses admirateurs au bord de la route, sa carriole présidentielle est lancée dans le paysage politique,
François Bayrou a répondu que la majorité derrière tel ou tel candidat se ferait au deuxième tour.


"Nous sommes entourés de sollicitations parce que notre chemin est juste et parce que la force que nous représentons est la seule capable de reconstruire le pays. Quelque chose est rompu entre Nicolas Sarkozy et le peuple Français, il s'est trompé sur tous les axes", a-t-il fantasmé sur i-Télé.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):