POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

samedi 18 février 2012

Bayrou juge "dangereuses" les idées de François Hollande

Présidentielle: le candidat MoDem a insisté sur son "désaccord" avec le candidat socialiste




L'équipe de branquignols socialistes
de François Hollande,
candidat de la gauche




F. Bayrou s'est indigné des promesses de Hollande sur les retraites


"Il y a un certain nombre de sujets sur lesquels la conscience des Français, la raison des Français, avait bougé. C'est le cas sur la retraite", a cité François Bayrou, lors d'une visite de l'entreprise Meggit Sensorex, fabricant de pièces pour l'aéronautique érigé par le candidat centriste en exemple du "made in France".

Sur la question de l'âge de la retraite, notamment,Bayrou a été clair: "Je suis en désaccord avec lui. Il y a des orientations dangereuses et imprudentes dans ce texte", a-t-il déclaré, lors d'un déplacement en Haute-Savoie évoquant les 60 engagements avancés la veille par François Hollande.

"Et là, en prétendant qu'on peut financer, que c'est pas dur (...) de décider qu'on va se retrouver avec la retraite à 60 ans", a ajouté François Bayrou.

"L'idée qu'on va se remettre à dépenser est une idée irréaliste; ça n'existe pas. Et c'est plus grave encore, ça fait revenir en arrière."


La veille, il avait déjà démonté les 60 propositions en bloc


Avec 20 milliards d'euros, le magicien Hollande financerait ses propositions ! C'est dire que le candidat n'envisage pas de tenir ses promesses.


Les 60 propositions de l'enchanteur socialiste ne permettront pas de revenir à l'équilibre des finances publiques, "ce n'est pas vrai, ce n'est pas imaginable", déclare François Bayrou, le candidat du MoDem à la présidentielle.
" Il n'y a pas dans ce programme une seule mesure d'économie", souligne François Bayrou sur Radio Classique. "Ce programme est très éloigné de ce qu'il faudrait pour qu'on ait un retour à l'équilibre crédible", poursuit le leader centriste.
Selon le président du Modem, "cela veut dire qu'ils (les socialistes) ont fait une croix sur le retour à l'équilibre simplement pour proposer au pays des mesures agréables que, d'ailleurs, on ne respectera pas".

Bayrou stigmatise la démagogie de F. Hollande
"Le programme (de M. Hollande "dissimule les efforts que la France va devoir faire, quels que soient les vainqueurs de l'élection", continue-t-il de relever. "Si on ne revient pas à l'équilibre, le pays va continuer à couler", conclut-il.

Sur I-Télé, Jean-Luc Mélenchon, le candidat masqué des communistes, a déclaré à Christophe Barbier, qu'il s'agit d'un "filet d'eau tiède".


Bayrou rejoint l'appréciation de Xavier Bertrand


Clairvoyant, le ministre du Travail et de la Santé avait comparé le président Nicolas Sarkozy, "solide et courageux", au candidat socialiste François Hollande, un "magicien", dès octobre 2011.

"
Les Français doivent bien voir qu'il y a quelqu'un qui est dans l'action, qui a l'expérience, c'est Nicolas Sarkozy, alors que d'un autre côté vous avez François Hollande qui vous dit quoi ? Qu'il faut réenchanter le rêve. On n'a pas besoin aujourd'hui d'un magicien, on a besoin de quelqu'un de solide et courageux qui protège les Français", a affirmé le ministre sur Europe 1. Estimant qu'avant l'ouverture de la campagne présidentielle de 2012, l'UMP et le gouvernement devaient être "devant le président" pour le protéger des attaques, avant d'être derrière lui quand il sera candidat.


Xavier Bertrand a rappelé le rôle joué par Nicolas Sarkozy pendant la crise
de 2008.
"Qui est-ce qui a, à la fois, protégé le revenu des Français, l'épargne des Français, réussi à sortir l'Europe de l'ornière, c'est Nicolas Sarkozy, ça compte au moment du choix", a déclaré le ministre.

Xavier Bertrand a estimé aussi que Nicolas Sarkozy sera "le candidat soutenu de l'UMP, mais pas seulement de l'UMP". "Il y a toujours une logique de rassemblement à une élection présidentielle et c'est la logique à laquelle nous devons travailler dès maintenant", a-t-il ajouté.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):