POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

vendredi 17 février 2012

Candidature de Sarkozy: encouragements et marques sincères de sympathie de chefs d'états

Informels et amicaux, au-delà de la courtoisie ordinaire


Tweet hors catégorie...



Les chefs d'Etat adressent leurs encouragements à Nicolas Sarkozy
après sa déclaration officielle de candidature à la présidentielle mercredi 15 février.

Politesse ou soutien réel, auraient interrogé les analystes bienveillants sans des attentions peu protocolaires.
Le président du conseil italien,
Mario Monti, a été parmi les premiers jeudi, mais sur Twitter cette fois, et en français, s'il vous plaît ! L'ex-chef d'Etat italien Silvio Berlusconi n'a pas manqué de lui adresser un "bonne chance Nicolas !" par voie de presse.

Président ultra-connecté, Barack Obama y est également allé de son tweet chaleureux, en anglais, mais assorti d'une photo-souvenir de leur proximité qui fait taire les dénigrements habituels de notre presse d'opposition:

Ce qui lui a valu un tweet-remerciement de l'interessé.

Vendredi, c'est le premier ministre britannique David Cameron qui a souhaité à Paris, à l'issue d'un sommet franco-britannique à l'Elysée, "bonne chance" à son "ami" Nicolas Sarkozy "dans la bataille qu'il va livrer".
"J'admire le courage, le leadership du président Sarkozy. Je pense qu'il a fait énormément de choses pour son pays. La suite, il appartiendra au peuple français d'en décider", a ajouté David Cameron (ci-dessous Palais de l'Elysée, le 17 févier 2012).
VOIR et ENTENDRE:

Angela Merkel, quant à elle, n'a pas attendu que Nicolas Sarkozy se déclare officiellement candidat. En effet, la chancelière allemande a fait savoir dès le 28 janvier qu'elle participerait à certains meetings électoraux de Nicolas Sarkozy.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):