POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mercredi 1 février 2012

Présidentielle: Hollande ne devra pas sa défaite à Chevènement

Chevènement annonce le retrait de sa candidature



Le PS veut une dose de proportionnelle aux législative
mais fait une over-dose de Chevènement aux présidentielles.




Le PS verrouille les promesses de signature

Chevènement s'est résigné à annoncer mercredi qu'il se retire de la course présidentielle.

Le président d'honneur du MRC (1939) reconnaît n'avoir "plus les moyens" de poursuivre la campagne.
"Ayant pu exercer, autant que je le pouvais, le rôle pédagogique que je m'étais assigné, et n'ayant plus aujourd'hui les moyens de continuer ma campagne, je décide de retirer ma candidature", a déclaré l'ancien ministre.

Un choix libre ou imposé ?
Le 21 avril 2002, candidat à l'élection présidentielle soutenu par des grands résistants comme Lucie et Raymond Aubrac, Robert Chambeiron ou Pierre-Marie Gallois et par des intellectuels comme Jean-François Kahn (Bayrou, aujourd'hui), Régis Debray ou Max Gallo, son directeur de campagne, il recueillit 5,33 % des suffrages exprimés qui firent probablement défaut à Jospin, candidat du PS, qui l'accusa d'avoir nui à la gauche.

Il indiquera "le moment venu" à qui il apporterait son soutien

Il a réservé sa promesse de signature...

"J'indiquerai bien sûr, le moment venu, le candidat à l'élection présidentielle auquel, les yeux ouverts, j'apporterai mon soutien."

Chevènement doit préserver les chances de sièges MRC aux législatives
Ce mouvement souverainiste dispose royalement d' 1 député, Christian Hutin (groupe SRC) et d' 1 sénateur ...Jean-Pierre Chevènement (groupe RDSE)
Le PS lui a mis le marché de son avenir entre les mains.

Chevènement s'était déjà finalement désisté en faveur de Désirdavenir Royal en 2007.


Et inversement !


Il avait annoncé sa candidature à la présidentielle 2007 le 6 novembre 2006, avant de se retirer le mois suivant, après un accord politique entre le MRC et le PS. Cet accord politique prit la forme d'une déclaration commune MRC-PS et accordait au MRC la possibilité d'obtenir en juin 2007 des députés à l'Assemblée nationale.

Au cours de la campagne électorale, Jean-Pierre Chevènement occupa une place très active auprès de sEGOl'haine Royal et on sait ce qu'il advint !
Avis à Hollande ...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):