POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

lundi 13 février 2012

Gro-Eva Joly va se faire voir chez les activistes Grecs

L'agitation anarcho-communiste grecque la motive plus que la présidentielle


L'altermondialiste que la fumée et les violences attirent...




A Athènes, la candidate altermondialiste ira prochainement à la rencontre des activistes d'extrême-gauche.

Une façon de s'opposer à la Troïka FMI-BCE-UE, qui demande de la rigueur à tous par la faute des fraudeurs.
Cécile Duflot, qui ne veut pas se faire éclipser, joue les porte-parole et annonce que l'internationaliste Eva Joly, candidate bi-nationale à l'élection présidentielle pour Europe Écologie-Les Verts, pourrait tenter de faire parler d'elle en Europe.

Un pays latin, à l'évidence
La Grèce, qui sort de la période socialiste avec Papandréou
et vit sous perfusion depuis bientôt deux ans, enchaîne les programmes d'austérité en rechignant: il ne veulent pas assumer leurs manquements à la solidarité. La croissance est gelée, l'opinion publique maugrée et les députés socialistes crée des difficultés au gouvernement de coalition.

La nuit de lundi à mardi a été marquée par le vote d'un énième plan, qui prévoit une baisse de 22 % du salaire minimum, la suppression de 15.000 postes de fonctionnaires, ainsi que la baise des retraites et des remboursements de médicaments. Ce vote positif devrait permettre de débloquer 130 milliards d'euros de prêts accordés par l'Union Européenne ainsi que l'effacement d'une partie de la dette publique. L'opinion publique renacle et l'extrême gauche l'incite à descendre dans la rue. Pendant que les débats faisaient rage dans l'enceinte du Parlement, des activistes anarcho-révolutionnaires tentent de mobiliser la population d'Athènes qui voit la guerre civile s'installer peu à peu. Pour améliorer la situation, des manifestants ont saccagé un grand nombre de devantures d'hôtels et mis le feu à une quarantaine de bâtiments publics.


Gro-Eva Joly veut grossir le nombre des activistes


Inaudible en France, elle aimerait se faire entendre dans le chaos

C'est pour envenimer la situation que la septuagénaire veut se rendre en Grèce.
" La résolution de la crise ne peut pas passer par l'appauvrissement du peuple ", lance l'ancienne magistrate sur son son compte twitter (@evajoly). Une façon également de se démarquer des autres candidats à la présidentielle, qui ne prétendent pas opposer à la crise la facilité et la démagogie.
Eva Joly rêve de solidarité. " La population n'a pas à payer, l'Europe doit être solidaire ", martèle-t-elle, suggérant que les Français sont des égoïstes. Elle a de meilleurs solutions : " lutte contre la fraude, réduction du budget militaire et plan européen d'investissement ".
Elle ne préconise aucun moyen d'y parvenir !
Mais elle a des frais de campagne extensibles...


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):