POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

samedi 4 février 2012

Cécile Duflot révèle sa nature grossière sur Twitter

Cécile Duflot traite un journaliste de "connard" sur Twitter

Cette vache s'indigne que
son oeil soit comparé au
regard bovin de Duflot



Sa verdeur de langage honore Europe Ecologie-les Verts !

Cécile Duflot ne maitrise pas ses nerfs
Le quotidien régional L'Union s'est montré impertinentce mercredi, mais l'insolence n'est prisée à gauche que lorsqu'elle vise la droite: Cécile Duflot n'était pas préparée à cette liberté d'expression qu'exigent pour eux-mêmes les nouveaux vertueux de la République. La pipelette a viré au Vert lorsqu'elle s'est très naturellement vue qualifier de "tête à claqueS" au "regard bovin", ce qui révèle, admettons-le, un vrai talent d'artiste expressionniste de la part de ce journaliste, après le passage à Reims de l'intrigante pour soutenir Eva Joly, la secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts.

Sens de l'humour au degré triple zéro
Elle a violemment rétorqué sur son compte Twitter, comme le révèle le site d' Arrêt sur images.

La caricature n'était pas bio

Mais le commerce de la donzelle n'est pas non plus équitable
Froidement et par écrit, c'est sans excuse
"Pas un journaliste, mais un connard", a ainsi lancé l'élégante jeune femme à l'auteur du papier, Bruno Testa, après avoir elle-même publié un lien vers l'article. Ces propos de Cécile Duflot sont accablants en ce qu'ils sont un signe de grande faiblesse, mais aussi de son incapacité à assumer, puisqu'elle a vite fait disparaître le tweet insultant en question.
"Casse-toi, pov'con " à la 'salsa verde'
La présidente d'EELV a ensuite tenu à étouffer l'affaire : "plus la peine de m'insulter pour que je vous fasse de la pub comme une "bêtasse", écrit-elle, avant de rassurer les media en précisant qu'elle "aime la presse locale et régionale " et d'assurer qu'elle répond toujours "avec attention aux petites radios indépendantes et aux étudiants journalistes", ce que la réalité dément.

C'est un nouveau couac de communication pour l'injurieuse écologiste
Elle s'en est prise par ailleurs à Jean-Pierre Elkabbach il y a quelques semaines, l'accusant d'avoir été "partisan" sur Facebook, avant de démentir platement la déclaration quelques heures plus tard, en expliquant que sa page est gérée par ses militants, au contraire de son compte Twitter...


Une "tête à claque" au "regard bovin"



Vache cosmique


Si la réaction de Isis Duflot sur Twitter est sévère, il faut dire que le magazine Marianne a pratiqué l'agression caractérisée sous les applaudissements de la gauche et que l'article de L'Union s'inscrit dans la lignée du Canard Enchaîné. Intitulé "Cécile Duflot à côté de la plaque", l'auteur du papier exprime son ressenti en portraiturant l'écologiste : "Elle ressemble exactement à ce qu'elle paraît : une tête à claques", évoquant aussi son "regard bovin" et insistant enfin sur son comportement méprisant, qui "ne lève pas le nez de ses deux téléphones" en présence d'un journaliste régional.

Bruno Testa ne l'épargne certes pas, mais nous donne avec justesse une image sans concession, du fait qu'elle "ignore les journalistes qu'elle avait pourtant invités". Il conclut donc en qualifiant "d'autiste" la présidente de EELV.

Ce jeudi, l'auteur en a par ailleurs remis une couche dans un second article, qualifiant la comploteuse Cécile Duflot de "menteuse" et expliquant que la parachutée des législatives lui aurait déclaré ne "rien avoir à apprendre d'un journaliste d'extrême droite".


Devoir de mémoire PaSiDupes :"Aux Maldives, les Français sont des porcs ! "

1 commentaire :

  1. En voilà encore une qui a le cerveau au niveau des doigts de pieds ... Un exemple qui démontre ses grandes facultés intellectuelles : elle a appelé sa fille " Térébentine " Le prochain sera peut-être baptisé " White Spirit. " Vraiment drôles ces écolos ....

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):