POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

lundi 1 juin 2015

L'hebdomadaire 'Marianne' porte plainte après des "menaces de mort réitérées"

Menaces de mort contre Marianne après un dossier sur l'islamisme à Toulouse

Joseph Macé-Scaron, directeur de l'hebdomadaire, a porté plainte contre X

Ces menaces de mort interviennent après la tuerie au siège de Charlie Hebdo provoquée part ses dessinateurs irrespectueux et après la démonstration de solidarité internationale de Paris, le 11 janvier 2015.  

Selon le texte de la plainte, figure le tweet suivant: "A quand le mitraillage de la rédaction de Marianne?".

"Quatre mois après les attentats qui ont inspiré aux journalistes ce dossier, après la mort d'un des leurs, le dessinateur Tignous, ces menaces résonnent douloureusement", écrit Marianne dans un communiqué. 

"Se disant victime", selon... Le Monde

"Dès le samedi 23 mai 2015, le patron de la rédaction Joseph Macé-Scaron a été alerté que des menaces de mort étaient proférées à l'encontre du journal sur les réseaux sociaux, à savoir Twitter et Facebook", indique la plainte déposée mardi par le "romancier" (BFMTV). 

Joseph Macé-Scarron, ce journaliste 
"au crâne rasé, là", selon Mélenchon
Le directeur du journal Marianne fait état d'insultes et de "menaces de mort réitérées" sur "les réseaux sociaux liées à la publication" (sic), la semaine dernière, d'un dossier spécial consacré au djihadisme de Toulouse et intitulé les "complices de l'islamisme", a indiqué l'hebdomadaire, jeudi 28 .

En plus de ces menaces de mort, l'hebdomadaire "dit avoir reçu" des "centaines d'insultes à caractère raciste et antisémite", ajoute le texte.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):