POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mardi 2 juin 2015

Poursuivi par le fisc, l'ex-sous-ministre Thévenoud balance

Thévenoud à Libé: "Je refuse qu'on se rachète une morale sur mon dos"

Le député PS de Saône-et-Loire veut tenter d'expliquer comment il compte se défendre
contre l’administration fiscale 

Bercy a décidé de porter plainte pour fraude contre lui
.
Incarnation de l'indécence socialiste
Chassé de son poste de secrétaire d’Etat au Commerce extérieur après neuf petits jours au gouvernement en septembre, le député de Saône-et-Loire a fini par régulariser sa situation fiscale sous la pression et a repris son Scrabble à l’Assemblée, sans J. Guedj qui a perdu la président du Conseil général de l'Essonne et se retrouve sans siège au Palais Bourbon. 
L’affaire Thévenoud semblait se tasser, mais, lundi, l’administration fiscale, la Commission des infractions fiscales (CIV, intervient dans le domaine de la lutte contre la fraude fiscale) a décidé de porter plainte pour fraude contre lui. 
Une procédure "normale" prise par une autorité "indépendante", se défendent en bloc Elysée, Matignon et ministère des Finances. Suspectant une "orchestration politique", Thomas Thévenoud sort d’un silence de huit mois pour expliquer comment il compte se défendre. Depuis la révélation de la fraude fiscale de Jérôme Cahuzac, ex-ministre du Budget, les affaires de cynisme s'accumulent et salissent le quinquennat de Hollande, sans compter l'affaire Agnès Saal. 

Vous dénoncez un acharnement là où le gouvernement parle de procédure de droit commun. Qui dit vrai ?

Il a joué; il a perdu
J’ai payé tout ce que je devais, je paie à tous les sens du terme. Et je paie encore tous les jours. [Il était temps: on pensait même qu'il aurait fini, sans aménagement...] Mais je refuse de payer pour tous les autres. [Qu'il commence par payer pour son propre foyer fiscal !] Derrière moi, on cache tout le reste. [Des noms, M. l'accusateur public!] Derrière mon nom, on cache toutes leurs turpitudes. [Thévenoud voudrait en mouiller et entraîner tout le monde dans sa disgrâce] Et je refuse [de quel droit est-il en position de refuser?] qu’on se rachète une morale à bon compte sur mon dos… [le fraudeur fiscal donne des leçons de morale...]

Vous parlez d’un "deux poids, deux mesures"…


Les exilés fiscaux ne font l’objet d’aucune poursuite pénale [sans doute parce qu'ils ne sont pas représentants du peuple], ils paient les indemnités qu’ils doivent à Bercy et c’est tout [faut-il poursuivre aussi les exilés fiscaux qui font amende honorable?]. On régularise des comptes cachés sans avoir recours à la justice [parce qu'ils se repentent: est-ce la cas de Thévenoud ?], alors que dans mon cas on poursuit quelqu’un dont on connaît la situation de A à Z. Tout ça est disproportionné, surtout quand on voit les sommes en jeu.

Vous savez bien que ce n’est pas le montant de vos impayés qui est au cœur de la polémique mais votre comportement en tant qu’élu…

Bien sûr, le sujet c’est qu’il faut que nous, politiques, soyons exemplaires et que je ne l’ai pas été [l'incident est donc clos]. Mais quand j’en ai pris conscience [il était secrétaire d'État chargé du Commerce extérieur! Qu'est-ce qu'on apprend à l'IEP de... Lyon?] j’ai corrigé mes fautes [sans les révélations de Mediapart ?], alors que beaucoup ne le font jamais [l'individu est malsain]. Est-ce qu’un parlementaire a droit à une seconde chance? [comme les contribuables "normaux"; pour ceux placés sous protection juridique (tutelle ou curatelle), c'est autre chose...] 

Quand avez-vous été mis au courant de la plainte de la Commission des infractions fiscales ?

Ce matin. Je suis allé chercher une lettre avec accusé de réception à La Poste, et dix minutes plus tard, c’était dans la presse. De deux choses l’une, ou c’est une violation du secret de l’instruction et mon avocat fera ce qu’il faut, ou c’est une orchestration politique. Depuis septembre, il n’y a pas un seul fait nouveau. Ou plutôt si, le seul fait nouveau, c’est que j’ai corrigé mes fautes et régularisé ma situation.

L'impudent élu PS est inconscient de sa pathologie, notamment paranoïaque et doit se soumettre à des examens psychiatriques...

 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):