POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mardi 16 juin 2015

PACA: Christian Estrosi refuse la fusion des académies d'Aix-Marseille et de Nice

L’académie d’Aix-Marseille va-t-elle absorber celle de Nice ? 

Le gouvernement envisagerait de supprimer l’académie de Nice

Neuf recteurs coordinateurs, nommés par le Premier ministre, travaillent sur ce plan, arrêté en conseil des ministres et valable pour l'ensemble des nouvelles régions, dans le cadre de la réforme territoriale et sans attendre les Régionales de décembre.

L’idée est d’aboutir à une seule académie par région pour "renforcer l’unité de la parole de l’État" et favoriser "la coopération avec les collectivités territoriales", ou la soumission aux Conseils régionaux, rapportent Var Matin. 

"Nous avons besoin de deux recteurs"

Neuf recteurs, dont celui d’Aix-Marseille, travaillent sur deux scénariosune coopération renforcée ou une fusion. Les recteurs choisis sont ceux de Nancy-Metz, Bordeaux, Lyon, Besançon, Toulouse, Caen et Lille pour les sept nouvelles régions, auxquels s'ajoutent le recteur de Paris et celui d'Aix-Marseille, chargé, lui, de réfléchir à l'avenir de l'académie de Nice. Le Premier ministre tranchera en juillet qui gérera les établissements scolaires, notamment les Alpes-Maritimes et le Var, dans l'académie de Nice. 

Or, le candidat aux régionales et maire de Nice, Christian Estrosi, a préféré prévenir que courir et il est donc intervenu auprès de Manuel Valls.
"Je ne comprends pas les raisons qui conduisent le gouvernement à remettre en cause cette organisation qui a fait ses preuves, depuis  50 ans, explique le député des Alpes-Maritimes. Si un rapprochement avec la Région est primordial et si la coopération doit être renforcée entre celle-ci et les rectorats, il n’en reste pas moins que nous avons besoin de deux recteurs pour porter les projets éducatifs de ces deux territoires".

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):