POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

dimanche 10 avril 2016

Nuit debout : des manifestants tentent de s'inviter au domicile de Manuel Valls

Huit interpellations pour avoir voulu prendre un "apéro chez Valls"

Le XIe arrondissement 
reste au coeur des nuits chaudes parisiennes


Les noctambules de 'Nuit Debout' voulaient aller "prendre un apéro chez Valls". Huit d'entre eux ont été interpellés et placés en garde à vue dimanche 10 avril au petit matin, après des incidents à Paris, lors du rassemblement des "Indignés" à la française, pour des "jets de projectiles, port d'arme prohibé, vol par effraction, dégradations et dégradations par incendie", a précisé la préfecture dans un communiqué de presse.

"Environ 300 personnes" ont quitté la place de la République pour se rendre au domicile du Premier ministre Manuel Valls dans le 11e arrondissementsamedi vers 23h15, selon la version de la préfecture de police de Paris, alors que le premier ministre est en visite officielle en Algérie, ce que semblaient ignorer ces opposants éclairés à sa loi de réforme du droit du travail.

"Des projectiles et des pierres ont été jetés sur la façade du commissariat du 11e arrondissement et deux véhicules de police en stationnement ont été fortement endommagés", explique la préfecture, ajoutant que les manifestants avaient tenté en vain d'entrer dans le commissariat. Vers 00h30, les forces de l'ordre ont procédé à la dispersion des manifestants.
Des dégradations - vitrines brisées, distributeurs de billets endommagés, tags - ont été aussi commises boulevard Voltaire dans "six agences bancaires" dont trois ont été victimes d'intrusion. "Une agence d'intérim et une agence de mutuelle" ont également été dégradées par ces anti-libéraux.
Attentats de Paris: Valls se trouvait à seulement 300 mètres des tueurs islamistes


De même que le président Hollande
- présent en tribune officielle - était vraisemblablement visé par les islamistes
, le 13 novembre 2015, quand les abords du Stade de France à Saint-Denis ont été soufflés par l'explosion d'un kamikaze, le XIe arrondissement avait été préféré à plusieurs autres plus prestigieux. Les victimes étaient visées du fait de la proximité du domicile du premier ministre.
Le chef de l'Etat s'est d'abord rendu au PC sécurité du stade, bientôt rejoint sur place par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve pour de premières constatations. "Ils ont décidé de quitter le Stade de France lorsqu'ils ont appris qu'un autre événement s'était déroulé à proximité du Bataclan." "Ils ont été rejoints très rapidement par le premier ministre (Manuel Valls)."

Manuel Valls se trouvait bien chez lui, cette fois-là, lorsque des terroristes ont fusillé un bar situé tout proche de la fusillade de la rue de Charonne et de son domicile du XIème arrondissement de Paris, selon plusieurs témoignages, dont celui d'un patron de café situé aux abords du domicile du "P'tit Zizi". 
Avril 2016
Il a fallu que son service de sécurité exfiltre le premier ministre, trouillomètre à zéro. Le Journal du Dimanche (JDD) avait occulté l'information en indiquant que Valls s'était rendu en trombe place Beauvau, au ministère de l'Intérieur, à 21h40, soit précisément quatre minutes après l'attentat islamiste contre La Belle Equipe, bar-restaurant situé à l'angle de la rue de Charonne et de la rue Faidherbe dans l'arrondissement bobo, à deux pas de l'appartement de Manuel Valls et de son épouse. Une version des faits confirmée par un autre gérant de bar du quartier: "On a entendu les coups de feu d'ici. On a vu un convoi qui emmenait Manuel Valls : il y avait cinq ou six voitures noires".

En revanche, et comme le stipule leur règlement,
les policiers n'ont pas tenté d'intervenir dans la fusillade, pas plus qu'ils n'ont prêté assistance aux victimes. Aucun des cinq ou six véhicules n'a transporté de blessé(e)s.

1 commentaire :

  1. Pas bien de la part de valls..........je sauve ma peau les autres après.....inadmissible, intolérable, ou avait il caché les valeurs de la république!

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):