POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 15 avril 2016

Hollande veut convaincre de la compatibilité de l'islam avec la République

L'islam se glisse entre Hollande et Valls

L' 'homme fort' de Matignon repart en guerre contre le voile

Mais il assure dans le même temps que l'islam peut se fondre dans l' "idéal républicain". Et la laïcité peut s'en accommoder...
Manuel Valls se dit "convaincu" de la possibilité de démontrer à une majorité de Français qui en doute la compatibilité de l'islam avec la République, dans un entretien avec Libération cette semaine.
"Aujourd'hui, la laïcité est confrontée à la montée de l'islam radical [pléonasme]mais aussi à la place de l'islam dans nos sociétés. Je crois en mon pays, à son message et à ses valeurs universelles. J'aimerais que nous soyons capables de faire la démonstration que l'islam, grande religion dans le monde et deuxième religion de France, est fondamentalement compatible avec la République, la démocratie, nos valeurs, l'égalité entre les hommes et les femmes", affirme le premier ministre.
Cette démonstration reste à mener
Le premier ministre de Hollande s'oppose au voile,"Certains ne veulent pas y croire, une majorité de nos concitoyens en doute, mais moi, je suis convaincu que c'est possible", répond le chef du gouvernement.
"C'est pour cela qu'il faut protéger -pro-té-ger- nos compatriotes de confession ou de culture musulmane de la stigmatisation, des actes antimusulmans", martèle-t-il.
Manuel Valls maintient que le voile est un asservissement pour la femme
ès lors qu'il est revendiqué politiquement de manière militante," a-t-il finement - mais subjectivement - nuancé la semaine dernière.
Si le foulard ne se confond pas avec le voile traditionnel,
"fondamentalement, je pense que ce voile identitaire, politique, revendiqué, en cachant la femme, vise à la nier", explique le Premier ministre."Comment ignorer que les femmes subissent dans les quartiers populaires une pression culturelle faite de sexisme et de machisme ?" interroge-t-il.

Le chef de l'Etat ne se sent pas interpellé

La mode islamique
pour se fondre dans la paysage
et ne pas provoquer l'homme
On dit Hollande indifférent à tous et toutes et il le confirme encore sur ce sujet.

Et le président de la République vient en effet d'assurer jeudi 14 qu'il n'y aura pas de loi interdisant le voile islamique à l'université en France, contredisant le Premier ministre Manuel Valls qui avait souhaité l'adoption d'une telle législation. "Non, il n'y aura pas d'interdiction dans l'université", a-t-il martelé sur France 2.

Voile islamique bobo,
socialement discriminant
Incohérent, une nouvelle de plus, il a toutefois ajouté qu'il ne peut y avoir de "prosélytisme, d'intrusion dans les cours, de pression". "La façon dont un certain nombre d'islamistes veulent imposer aux femmes dans certains quartiers des vêtements qui cachent l'essentiel de leur corps, oui c'est une atteinte à l'égalité entre la femme et l'homme", a-t-il dit. Mais un tel asservissement lui en touche une sans bouger l'autre...

Dans un entretien au journal Libération de mercredi, le Premier ministre Manuel Valls, interrogé sur l'opportunité d'adopter une loi en ce sens, a répondu : "Il faudrait le faire, mais il y a des règles constitutionnelles qui rendent cette interdiction difficile."
Peut-être "P'tit Zizi" va-t-il ainsi finir le quinquennat en agitant des questions qu'il ne se reconnaît pas les c*uilles de régler.
La paire exécutive est-elle compatible ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):