POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

lundi 4 avril 2016

Valls, socialiste nanti qui se ferait bien passer pour un Français moyen

Premier ministre, expert en optimisation fiscale et millionnaire dissimulateur

"Manuel Valls, un ministre endetté sans réel patrimoine," titrait Le Figaro 

Lors de la publication de sa déclaration de patrimoine, la presse croyait avoir cerné Manuel Valls à son arrivée à Matignon en juin dernier. Cette déclaration du Premier ministre ne faisait état que de 93.000 euros d'actifs, plaçant "P'tit Zizi" dans le "peloton de queuedu gouvernement Valls I en matière patrimoniale. 

A la nomination du nouveau gouvernement (Valls II), le 25 août 2014, quatrième gouvernement de Hollande depuis 2012, toutes les déclarations de patrimoine ont été retirées du site de la Haute Autorité pour la Transparence de la vie publique, même si la plupart des ministres sont restés à leur poste. Sa seule et unique déclaration patrimoniale remonte au 19 décembre 2014. 

Certaines étaient habilement (et parfaitement légalement) rédigées 

Du travail de pro, à en croire Charlie Hebdo paru jeudi 9 octobre 2014 ! Ainsi, outre les 93.000 euros d'actifs déclarés (déduction faite de ses dettes, des emprunts), la déclaration patrimoniale du Premier ministre socialiste ne déclarait qu'un appartement de 88 m2 à Evry, et un autre de 44 m2 à Paris. C'est dans cet appartement parisien du XIe arrondissement (Bastille) que Manuel Valls vit avec son épouse, la violoniste Anne Gravoin. Un premier ministre dans un F2, cela éveille des soupçons... 

Charlie Hebdo a révélé la combine Valls dans son édition papier du 1er octobre 2014, mis ensuite en ligne sur son site Internet un peu plus tard. Marié sous le régime de la séparation de biens, Manuel Valls ne possède qu'une seule part de la SCI Homère qui détient l'appartement du XIe arrondissement. Les 99 autres parts (sur 100) sont détenues par son épouse. 

Mais surtout, la SCI Homère ne détient pas ce seul petit studio de 44 m2, mais 16 lots de copropriété, pour un total de 210 à 250m2, le tout étant valorisé entre 1,6 et 2 millions d'euros !

Sur le plan  cadastral, le descriptif des lots est effarant
Outre les 4 chambres, ce qui est tout à fait normal sur cette surface, il y aurait également 5 salles d'eau ou salles de bains (soit une par chambre, ce qui est déjà assez luxueux) mais aussi.... 7 pièces de séjour, ainsi que 5... cuisines et 2 terrasses
On imagine aisément que certaines pièces décrites comme "cuisine" dans le cadastre ont pu depuis changer d'affectation. Et Le Point avait osé qualifier de "bohême" ce logement, rappelle Charlie Hebdo. 

Comme par magie, le F2 s'est transformé en un somptueux appartement (duplex ?) de 11 pièces, voire 15, si on admet qu'une seule cuisine suffit au couple Valls, et que les 4 autres ont été transformées en bureau, salon télé, dressing ou encore buanderie... "On en connaît d'autres qui adoreraient vivre dans une telle bohème," dixit Charlie Hebdo. 
Ni Cécile Duflot, ministre EELV du Logement, ni DAL (proche du NPA du trotskiste Olivier Besancenot), qui apitoient les artistes Guy Bedos, Jean Rochefort ou Josiane Balasko, ni les amis de Julien Bayouconseiller régional d'Ile-de-France, ancien agitateur des collectifs Génération précaire et Jeudi Noir, que l'on retrouve en 2010 et 2011 dans l'opération de militants pro-palestiniens "Un bateau pour Gaza" (pour une Paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens) et aux côtés d'Eva Joly, puis de Jérôme Kerviel, aucun n'a interpellé le socialiste donneur de leçon sur son patrimoine.
La part de Manuel Valls dans la SCI montée avec son épouse ne vaut donc en effet que quelques milliers d'euros
en fonction du montant de l'emprunt probablement contacté par la société civile pour acheter les 16 lots de copropriété. La déclaration de patrimoine de Manuel Valls raconte donc l'histoire d'un homme politique "sans réel patrimoine", selon le très crédule journal Le Figaro, ce qui est comptablement exact. 
En revanche, même sous le régime de la séparation de biens, les époux sont censé être solidaires sur un certain nombres d'actifs, à commencer pour les impôts qui taxent les revenus et les biens du couple, quel que soit le contrat de mariage auquel ils ont souscrit. 

Alors, Manuel Valls et Anne Gravoin devraient il payer l'ISF ? 
Le Monde sait parfois être compréhensif...
Eh bien, non, s'ils ne possèdent absolument rien de plus, ou encore s'ils sont (lourdement) endettés par ailleurs. L'appartement logé dans la SCI est certes valorisé autour de 1,25 million d'euros (abattement de 30% sur la résidence principale déduit), soit juste sous la limite des 1,3 million, déclenchant l'ISF. Le hasard est bon prince... 
Mais la SCI s'est certainement endettée en 2010 pour en faire l'acquisition : Cette dette vient en déduction de l'actif taxable, ce qui "laisse de la place" dans le patrimoine des époux Valls pour posséder d'autres biens !

Or, justement, Manuel Valls a déclaré un appartement de 88 m2 à Evry, dont on ne connaît pas la valeur, mais cela représente tout de même quelques centaines de milliers d'euros, puisque situé en banlieue parisienne (Sud). 

En fait, pour que les époux Valls ne soient pas soumis à l'ISF en 2015, il faut que leurs dettes (dans la SCI ou ailleurs) soient équivalentes au montant de leurs autres actifs, en dehors de l'appartement du XIe. S'ils possèdent pour 600.000 euros d'autres biens immobiliers, la SCI (ou eux-mêmes, directement) doivent être endettés à hauteur du même montant, pour ne pas dépasser le seuil ISF des 1,3 million d'euros. 

Au final, la déclaration de patrimoine transmise par Manuel Valls lors de son arrivée à Matignon (et avant, quand il était ministre de l'Intérieur) était manifestement régulière, mais en revanche, tout sauf sincère ou loyale. Cacher 99 % des parts d'une SCI détenant un actif de près de 2 millions d'euros, en les mettant au nom de sa femme, pour ne pas avoir à en déclarer le montant ou l'existence, en tant qu'homme politique est certes permis par la loi. les juges aux affaires familiales connaissent cependant la chanson : lors de la dissolution d'un mariage, on recherche toujours l'origine des fonds ayant servi à l'acquisition des biens détenus en indivision.
Avec ses cachets de violoniste, Anne Gravoin payerait 99 % des mensualités de l'emprunt de la SCI, et aurait apporté 99 % de l'apport initial ? Soit ! 
Mais peut-être pas, puisque le financement de son orchestre de chambre, l'Alma Chamber Orchestra, n'est pas non plus un montage très clair...

Au final, tout conduit à soupçonner une manoeuvre destinée à "blanchir" Manuel Valls d'une etiquette de bourgeois nanti. Il est en effet plus difficile de demander aux Français de se serrer la ceinture quand on est millionnaire, voire multi-millionaire, que lorsque l'on déclare un "patrimoine" de 93.000 euros à 52 ans ! 
Le patrimoine de François Hollande aussi a été décortiqué (pour ce qui en est connu, SCI La Sapinière: cf. libellé PaSiDupes) pour vérifier s'il aurait dû s'acquitter de l'ISF, tant avec Ségolène Royal que Valérie Trierweiler. 
Plus récemment, Emmanuel Macron a également intrigué: comment les 2 millions d'euros (bruts) touchés chez Rothschild ne l'ont-ils pas non plus asujetti à l'ISF les années suivantes... Mais l'intéressé a expliqué avoir fait d'énormes travaux de rénovation dans sa maison du Touquet. Oubliant cependant au passage que ces travaux, sauf si la maison menaçait de s'effondrer et qu'il s'agissait de la sauver, ont fort logiquement créé de la valeur, et augmenté celle de la maison aux yeux du fisc... 
Sauf à admettre que ces deux millions d'euros ont été investis dans la maison à fonds perdus... Comme les allocations aux faibles revenus pour stimuler le pouvoir d'achat ou les subventions gouvernementales à l'économie française.

1 commentaire :

  1. Magouilleurs et donneurs de leçons de premiére que le fisc ne viendra pas contrôler, jamais........

    Tous les politiques de n'importe quel bord qu'ils soient s'enrichissent sur le dos des contribuables! Certains surtout à gauche en ont tellement honte qu'ils cachent leur fortune acquise sans jamais avoir exercé une profession!

    Tant que les mandats ne seront pas limités, le système continuera de les pourrir de fric et nous de nous essorer!

    Les députés 5000€ d'argent de poche non déclaré chaque mois?
    Je ne parle pas de tout le reste qui est gratis............
    Ou est la morale, ou est la pudeur...........

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):