POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mercredi 6 avril 2016

Information sur France 2: main mise d'Elise Lucet, journaliste radicale

Élise Lucet reprend la case d'"Envoyé spécial"

La présentatrice quitte le JT de 13 heures et prendra les commandes des "Jeudis de l'info"

Delphine Ernotte chamboule tout et met France Télévisions en ordre de bataille. Les grands changements se poursuivent à France Télévisions en vue de la présidentielle: à Des Paroles et des Actes, David Pujadas est affaibli par l'arrivée programmée de Léa Salamé et, forte du succès de scandale de "Cash Investigation", l'activiste Elise Lucet (photo) prend du galon, parce que femme et partisane du journalisme de combat.
"Cash Investigation" s'attache à enquêter sur le "monde merveilleux des affaires", selon les termes ironiques de la présentatrice, docile aux mains de Paul Moreira (grand reporter des émissions documentaires 90 minutes et Lundi Investigation sur Canal+ et aujourd'hui producteur de l'agence de presse 'Premières Lignes', spécialisée depuis 2006, dans le journalisme d'investigation télévisé) et de Luc Hermann qui la mettent en tête de gondole de leurs enquêtes altermondialistes consacrées aux dérives des grandes entreprises, de la finance, du marketing (ex : verdissage ou écoblanchiment, neuromarketing (impact des neurosciences cognitives sur le marketing et la communication), le travail des enfants, etc.), sans compter le travail de justicier contre le détournement d'argent public, l'influence des lobbies, les conflits d'intérêt et la manipulation de l'information par les spin doctors (conseillers en communication) et... l'évasion fiscale.Sur la même ligne que les 'No border" de la gauche extrême, Paul Moreira, milite à Reporters sans frontières (RSF). Comme Jean-Paul Besset (LCR et EELV jusqu'en janvier 2016) ou Michel Naudy (mort d'une balle dans la tête), le mentor d'Elise Lucet vient de Politis (gauche anti-libérale) fondé par Bernard Langlois, membre fondateur de l'association ATTAC.
Élise Lucet devrait quitter la présentation du journal télévisé de 13 heures à la rentrée prochaine, annonce Le Monde. Michel Field, le nouveau directeur de l'information du groupe, souhaite lui confier le nouveau rendez-vous du jeudi soir, qui s'appellera "Les Jeudis de l'info".

Après Des paroles et des actes, Envoyé spécial, le magazine d'information, va lui aussi disparaître de la grille de France 2, selon L'Express. Michel Field plaide de longue date en coulisse pour l'arrêt d'une émission qu'il trouvait vieillissante. Guilaine Chenu et Françoise Joly, qui présentent l'émission depuis seize ans, avaient pourtant travaillé depuis plusieurs mois sur l'évolution d'Envoyé spécial avec Vincent Meslet, le directeur de France 2.

France 2 assume sa volonté de travailler l'opinion au corps.  Les deux journalistes  regrettent que "les choses se soient un peu précipitées" et déclarent: "La télévision n'est pas un monde de bisounours et le moment est forcément douloureux, après seize ans passés à la tête d'Envoyé spécial, dont les audiences étaient par ailleurs restées bonnes", mais elles conserveraient "un grand magazine de société événementiel, en prime time" et font contre mauvaise fortune bon coeur. 
Elles plient devant les nouveaux "hommes forts" de France 2
Guilaine Chenu et Françoise Joly assurent que le choix de confier le créneau à Élise Lucet, qui présentait le journal de 13 heures depuis onze ans (2005), est "légitime".

"Complément d'enquête" serait également dans le viseur de la direction
 
Journaliste bipolaire
La rédaction du magazine du jeudi soir créé en 2001 par Benoît Duquesne, serait fusionnée avec celle d'Envoyé spécial.  
France Télévisions insiste par ailleurs sur sa "volonté de renforcer l'offre de grands reportages et d'enquêtes qui est un marqueur essentiel du service public".
 
Retour aux années 70: la voix de l'ORTF n'est pas morte. Si c'était la voix de la France, ce ne sera plus celle du pouvoir, mais France Télévisions restera la voix de la gauche...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):