POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 17 mai 2013

Recrudescence de "cathophobie" en France

Religieux agressé à Avignon : "Si ça avait été un imam ?" interroge le Midi Libre

Les religieux dénoncent un acte crapuleux et le silence de Manuel Valls.


Ils gardent leurs portes ouvertes et restent disponibles aux  passants. Les six religieux de la communauté de Saint-Jean, dans le quartier de Saint-Ruf, à Avignon, souhaitent qu’il y ait une prise de conscience à la suite de la "violente agression" christianophobe [parce qu'une agression n'est pas violente en soi ?] qu’a subie le frère Grégoire, lundi 13 au soir, au sein même de l’établissement paroissial, au cours du vol de son téléphone portable.
Alors que 
le religieux était parvenu à rattraper son agresseur en fuite après lui avoir volé son téléphone et à l'amener dans la cour du presbytère, le voleur donna un coup de poing au visage du frère Grégoire qui, au sol, fut roué de coups au visage par le voleur. Trois autres frères, alertés par les cris, tentèrent de s'interposer, mais les complices les menacèrent de leurs couteaux.

"Le vivre ensemble en question"
Homme de foi, visage tuméfié et nez cassé, le frère Grégoire avoue ne pas être choqué après une nuit d’hospitalisation, mais plutôt amer : "Si mon histoire peut simplement permettre de faire un électrochoc, cela n’aura pas été si néfaste, confie-t-il. Ce genre d’agression arrive à énormément de personnes dans le quartier. Certains jeunes n’ont plus de limites. C’est le vivre ensemble qui est en question. Pas l’attaque d’un religieux en habit," minimise-t-il.

Le ministre des cultes est jusqu'ici resté silencieux
Mais le symbole reste choquant pour l’ensemble de la population, et suscite de vives réactions publiques. Premier à s'alarmer, l’archevêque d’Avignon, Mgr Cattenoz, qui, dès le lendemain de l’agression, n’a pas, quant à lui, hésité à évoquer "une prise en main par des gens de confession musulmane".
"Ce quartier devient une zone de non-droit", gronde l'archevêque dans La Provence. En cause, la communauté musulmane qui "prend progressivement possession du quartier", selon le religieux. Ou du moins une partie de cette population : "Les jeunes Maghrébins ne respectent rien alors que nous avons des rapports d'une exceptionnelle qualité avec les anciens", souligne le père Marie-Christophe. 



Jacques Bompard, député de Vaucluse et membre de la Ligue du Sud, a pour sa part dénoncé "un acte de racisme à l’égard d’un religieux catholique qui est aussi la conséquence de la haine que propage un certain islamisme". 
Mercredi, c’est Marion Maréchal Le Pen qui a publié un communiqué, évoquant le "racisme antiblanc". De quoi susciter une profonde inquiétude chez les religieux.

"Un vrai musulman n'aurait jamais fait ça"
"Ce que nous regrettons sincèrement, c’est que le ministre de l’Intérieur ne se soit pas manifesté en deux jours. Si ça avait été un imam ou un rabbin, il serait déjà sur place, souligne le père Marie-Christophe, responsable de Saint-Jean. Nous avons eu le soutien de tous. Il y a un problème avec certains jeunes qui sont des opportunistes. Notre agresseur était effectivement d’origine maghrébine, mais un vrai musulman n’aurait jamais fait ça. Les membres du Conseil français du culte musulman ont d’ailleurs manifesté officiellement leur indignation. Cela n’empêche pas certains de faire un amalgame. Et c’est le silence des politiques qui en est la cause."
L’agression contre le Frère Grégoire : M6 en fait un sujet…

L’odieuse et violente agression par quatre voyous d’origine maghrébine du Frère Grégoire à Avignon a été très médiatisée par la presse locale et régionale mais aussi, et la chose est suffisamment rare pour que je la signale ici, par un media national, en l’occurrence la chaîne de télévision M6 qui en a fait un sujet dans son journal, "Le 19 h 45".. [Mais il est bien le seul, avant par quelques rares autres,  en traînant les piedsVous ne pourrez d'ailleurs plus découvrir le sujet traité par M6: le docu est devenu inaccessible...
Bourdin se défend et assure avoir évoqué l'agression
Mais écoutez ce qu'il a à en dire de plus, assorti d'un parti-pris certain à l'encontre de la droite radicale...


Jack Lang a-t-il pris sa retraite à l'Institut du Monde arabe ?

La retraite dorée du septuagénaire

Lien PaSiDupes -" Hollande place J. Lang à l'Institut du monde arabe " - Le président achète le silence d'un courtisan de François Mitterrand"


On sait que certains militants employés par cet "institut" sont hostiles à la France et aux Français. 

Lien PaSiDupes: Top secret: Houria Bouteldja travaille à l’Institut du Monde Arabe " - L'Indigène de la République poursuit les fuiteurs

VOIR et ENTENDRE
 
un documentaire présentant les ouvrages de charia de l'Institut du Monde Arabe: 




Djihad contre les mécréants, assommer les moines, tuer les Juifs, lapider les femmes adultères, couper les têtes des apostats, violer les femmes captives issues du butin de guerre, la conversion ou la mort, interdiction d'édifier des églises, interdiction de faire sonner les cloches.

L'islam radical et fanatique en prêt gratuit !

1 commentaire :

  1. AVIGNON (84) : LES HARKIS MANIFESTENT DEVANT LA PRÉFECTURE
    28 Boulevard Limbert, 84000 Avignon
    Les rapatriés harkis manifesteront le samedi 28 MAI à 14H devant la préfecture d'Avignon, « La responsabilité de la France dans le drame des harkis est actée ».
    C’est « pour l’honneur de nos parents, pour notre reconnaissance et pour une loi de réparation sans cesse promise et jamais votée » Kamel Ben Moussa, Said Hamkache,Hocine Louanchi, militants de la cause harkie, appellent à la manifestation.
    Le Collectif National Harkis Rapatriés Français d’Algérie et leurs Amis demande à François Hollande, le Président de la République, de tenir sa promesse électorale :
    « Si le Peuple Français m’accorde sa confiance, je m’engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l’abandon des Harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d’accueil des familles transférées de nuit dans des Camps en France » (François Hollande le 5 avril 2012).
    « Devant le mutisme du chef de l’état qui refuse de tenir son engagement », les responsables des associations, les harkis et leurs amis organiseront donc ce nouveau rassemblement pacifique, en Mai prochain à Avignon
    Hocine Louanchi porte parole du Collectif National Harkis

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):