POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

jeudi 16 décembre 2010

La neige ne bloque pas les commentaires insensés des media

Son mauvais esprit fait déraper LePost dans la neige
Lyon: 20 à 40 cm de neige, le 1er décembre 2010

Comment satisfaire les Français, quand sa presse est si mal intentionnée ?


Propriété du journal Le Monde (interactif), ce site inqualifiable, qui pense séduire la jeunesse par la provocation de ses articles scabreux (cf. ci-contre) ou de son absence d'orthographe (on a ainsi pu y lire "sal temps"...), ne cesse d'inscrire ses pas lourds dans la gadoue 'sale' de l'information.

Un état d'esprit, un article et un titre, ce jour interpellent encore

Pour commencer, non rappel de l'incivilité des automobilistes qui n'ont tenu aucun compte des prévisions de Météo France en se lançant sur les routes, mais accablement populiste des pouvoirs publics:
"Après la pagaille du 8 décembre, le gouvernement ne souhaite pas commettre les mêmes erreurs, et déploie les grands moyens !"
Droite dans ses bottes, Sa Cynique Majesté Royal avait dérapé: lien PaSiDupes
Puis un peu d'auto-promotion:
"Le Post avait déjà énuméré les dispositions prévues [copiées-collées de quelle source?]. Et jeudi matin, on en voit les premières illustrations pour le moins... insolites."

"Prends garde la neige : des blindés aux portes de Paris !"

"En 1970, il y avait 600 militaires et 30 chars d'assaut aux portes de Paris", avait rappelé Laurent Cabrol au Post. La dernière fois, c'était en 1989. Et bien jeudi [16 décembre], en Île-de-France, les gendarmes ont prépositionné des "blindés sur les axes stratégiques de la région. Ces engins très puissants, munis de lames et de treuils, sont capables de dégager les amas de neige et surtout les véhicules bloqués", décrit TF1 News.


LePost choisit ses illustrations: ci-contre, celle de sa source ne convient pas;
la sienne (ci-dessous) correspondra mieux à ses honorables intentions citoyennes


Un journaleux anonyme, au chaud du Bd Auguste-Blanqui, ironise devant son ordi.
"Tremble la neige, car "8 groupes lourds et 10 groupes légers ont d'ores et déjà été déployés dans quatre départements."

Concrètement, d'après TF1 News :
. 2 véhicules blindés et de deux 4x4 P4 à Damartin-en-Goele, Coutrevolt (péage A4) et à la brigade de Tournan-en-Brie,
. 1 à Villacoublay et 2 à Satory,
. 1 à Montlhéry,
. 1 à Louvres.
. 2 camions de transports de troupes + un 4x4 à Melun, Satory, Montdésir et Cergy. "

Paris, centre de l'hexagone
Lyon, Place Bellecour (1/12/2010)

Lyon et sa région avaient subi, avant l'heure, les rigueurs de l'hiver, sans trop broncher.

Aujourd'hui, les Parisiens font un malheur... et quoi qu'il arrive les acteurs politiques ne réussiront pas à satisfaire les plumitifs refoulés du journal papier.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):