POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 10 décembre 2010

Rachida Brakni se désolidarise de son Cantona de mari

Roselyne Bachelot se fait tacler

Beur et l'argent du beurre

La ministre de la Solidarité et de la Cohésion sociale a fait mardi une allusion qui n'a pas eu l'heur de plaire à Madame Rachida Brakni (sur l'aile gauche), épouse Cantona (au centre).
Roselyne avait décelé comme une incohérence entre la participation de l'épouse d'Eric Cantona à une pub pour le Crédit Lyonnais (LCL) et l'appel de l'ex-footballeur aux heureux détenteurs d'un compte bancaire à le vider le 7 décembre dernier.
Lien PaSiDupes
Roselyne Bachelot avait osé dire au micro de France Info: " Eric Cantona, il fait de la publicité pour des voitures, des rasoirs. Son épouse fait de la publicité pour un système bancaire. Je trouve qu'il faut avoir un peu de responsabilité dans la vie quand on est justement un des chantres de la société de consommation".
"Choquée et scandalisée
", l'actrice lui a répondu aujourd'hui vendredi, dans Libération.

Elle, c'est elle ; lui, c'est lui

Roselyne Bachelot n'a qu'à se le tenir pour dit. Dans cette tribune du quotidien socialiste, l'épouse d'Eric Cantona assume être une "femme libre". Voire libérée.
Lien PaSiDupes

Les ministres n'ont plus qu'à « encaisser » en silence
"A ma grande surprise, je me retrouve au cœur de cette polémique initiée par vous, alors qu'à aucune moment je ne me suis exprimée sur le sujet", s'étonne Rachida Brakni dans ce court texte. "Que je partage ou non les idées de mon époux n'est pas le problème, celui-ci est ailleurs", assure-t-elle.
Le flop de l'appel de son conjoint rend l'épouse irascible: lien PaSiDupes

L'actrice sermonne la ministre
Selon , les propos de Roseyne Bachelot "placent la femme dans ce qui me fait horreur et remettent en cause ce contre quoi nos mères se sont battues". "Dois-je vous rappeler que vous-même êtes une femme ?", demande Rachida Brakni.

Le barreau de l'échelle sociale

Dans son ascension sociale
, outre la publicité pour LCL (lien PaSiDupes), l'actrice d'origine algérienne est passée de la Comédie-Française (Molière il y a treize ans dans Ruy Blas) à la pub pour L'Oréal, cheveux ondulés, au profit de Mme Bettencourt (pub ci-contre: cliquer sur l'image pour accéder à la video).

Pour preuve de son indépendance, cette femme libre tourne actuellement Les Mouvements du bassin avec le hardeur HPG (ci-contre de dos). La première fois, c'était pour « Pornographe », avec Marylou Berri, la fille Balasko (à gauche).

HPG vulgarisa ses exploits dans un opus "HPG, mon vit, mon œuvre", un reportage qui lui valu une protestation de l'association des Chiennes de garde et un article d'Anne-Marie Casteret dans L'Express, intitulé « Quand le porno viole les femmes ».

Roselyne Bachelot ne joue pas dans la même catégorie.
Doit-on pour autant lui couper le son ?

2 commentaires :

  1. D'accord avec Rachida Brakni.

    Elle, c'est Elle et...........Madame Woerth n'est donc pas son mari !

    RépondreSupprimer
  2. Est bien plus généreux, celui qui donne dans l'anonymat et n'a pas grand chose, que celui qui s'étale !

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):