POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

dimanche 13 octobre 2019

Une accompagnatrice voilée trouble l'ordre public à Dijon

La presse en aurait-elle informé les Français sans un élu RN ?

Elu Rassemblement national et citoyen vigilants, Julien Odoul, a posté une vidéo qui jette le trouble 


Fake news ou réalité ?
La vidéo montre la provocation survenue vendredi 11 octobre, en pleine assemblée régionale Bourgogne-Franche Comté, à Dijon. Elle montre une femme voilée assise dans le public, affichant ainsi sa foi musulmane dans une salle du Conseil régional, ainsi que l'élu attirant l'attention de l'assemblée sur cette présence intempestive dans une enceinte laïque. Devenue virale, c'est-à-dire que la provocation n'est pas passée inaperçue, elle a été vue plus d’un million de fois sur Twitter, dès samedi après-midi.
 par le président du groupe RN
Dans cette vidéo mise en ligne Julien Odoul vendredi après-midi,  l'élu demande qu’une femme voilée, accompagnatrice d’un groupe d’enfants venus de Belfort assister à l’assemblée plénière, retire son voile.
L'affiche de la FCPE représentant une mère voilée qui accompagne une sortie scolaire.
Julien Odoul en a notamment appelé aux "principes laïcs", à "la loi de la République » ou encore au règlement du Conseil régional. Les élus du RN ont ensuite quitté la salle, sous la conduite de ce membre du bureau national du RN, avant de dénoncer dans un communiqué une "provocation islamiste".
🔴 [RT]Au nom de nos principes républicains et laïcs, j’ai demandé à @MarieGuiteDufay de faire enlever le voile islamique d’une accompagnatrice scolaire présente dans l’hémicycle. Après l’assassinat de nos 4 policiers, nous ne pouvons pas tolérer cette provocation communautariste

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
Image associée
Dans le contexte sensible de la tuerie islamiste commise par un agent administratif du ministère de l'Intérieur qui a fait quatre victimes au coeur de la Préfecture de police de Paris, la présidente PS du Conseil régional, Marie-Guite Dufay, a laissé faire, impuissante, répondant que ni le règlement du Conseil régional, ni la loi n’interdisent le port du voile au sein de l’hémicycle, comme en témoigne la vidéo complète de l’assemblée plénière, disponible sur le site Internet de la collectivité.

La présidente socialiste prend fait et cause pour la femme voilée

Marie-Guite Dufay a dénoncé un "déferlement de la haine" et condamné des comportements "indignes d’élus de la République ", n’excluant pas dans la soirée, de "signaler ces faits au Procureur de la République et de porter plainte".
A Besançon, Mme Dufay a mis en place les quatre centres départementaux des Droits des Femmes de Franche-Comté et en a animé le fonctionnement pendant six années et se consacra même plus particulièrement aux questions de formation et d’insertion professionnelle des femmes. Son parti-pris face au rappel de l'élu RN apparaît donc singulièrement incohérent. Sauf à être politiquement partisan.
En 2017, cette
protégée de Raymond Forni - un franc-maçon du GODF - partisan, en 2006, du retour de Lionel Jospin) - président de l'Assemblée nationale (2000-2002) et président du Conseil régional de Franche-Comté - a accordé son soutien à E. Macron, candidat En marche ! à l'élection présidentielle de 2017.
"Je me rends mardi à Belfort pour rencontrer les enfants, leurs enseignante et accompagnatrices", a ajouté l'élue septuagénaire de Besançon, samedi dans un Tweet, dans lequel elle dit s’être entretenue "longuement avec cette maman afin de lui apporter tout (son) soutien". Elle est .
Autre prise de position politique 
La secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes a apporté son soutien à la mère soumise,  affirmant  samedi sur Twitter, que "c’est en humiliant les mères publiquement devant leurs enfants qu’on crée du communautarisme"
Prenant partie pour ce particularisme religieux ostentatoire, Marlène Schiappa ne contribue-t-elle pas au communautarisme qu'elle dénonce ? La secrétaire d'Etat à l'égalité entre les genres ne bafoue-t-elle pas également le gouvernement qui l'a placée en charge des Droits des femmes, libres et indépendantes, et de la lutte contre les discriminations dont les victimes sont des femmes...

1 commentaire :

  1. "Voile islamique : Une intervention d’un élu RN met le feu aux poudres au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté" Un lanceur d'alerte que 20 Minutes accuse : pour les hypocrites de ce quotidien détenu par un Belge et Ouest-France, la consigne, c'est "cachez ce voile que je ne saurais voir !"

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):