POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

jeudi 14 janvier 2016

Appel de socialistes "pour une primaire à gauche"

'Libération' prend parti avec eux pour demander cette  primaire à gauche pour 2017

Pour une primaire "des gauches"

"Nous refusons la passivité face à l’abstention, au vote Front national et à la droitisation de la société. Nous refusons les renoncements face aux inégalités sociales, à la dégradation environnementale, aux discriminations et à l’affaissement démocratique. Nous refusons la paralysie de nos institutions.

Nous n’acceptons pas que la menace du FN, le risque terroriste et l’état d’urgence permanent [merveilleux amalgame] servent de prétexte pour refuser de débattre des défis extraordinaires auxquels notre société est confrontée. Il n’y a pas de fatalité à l’impuissance politique. La France est riche de son énergie vitale et de ses talents qui aspirent à forger un avenir bienveillant. Nous voulons faire de la prochaine élection présidentielle la conclusion d’un débat approfondi qui est passionnément désiré et attendu dans le pays.

Nous voulons du contenu, des idées, des échanges exigeants. Nous appelons à une grande primaire des gauches et des écologistes. Notre primaire est la condition sine qua non pour qu’un candidat représente ces forces à l’élection présidentielle en incarnant le projet positif dont la France a besoin pour sortir de l’impasse. Elle est l’opportunité de refonder notre démocratie [I believe I can fly...]. En signant cet appel, je m’engage à voter lors de la primaire des gauches et des écologistes. Je participerai dans la mesure du possible aux débats qui seront organisés pour la nourrir. Signez et faites signer, pour réanimer le débat politique, pour se réapproprier l’élection présidentielle, pour choisir notre candidat-e  !
Pour signer et faire signer l'appel, rendez-vous sur le site notreprimaire.fr

Initiateurs et premiers signataires. 
Julia Cagé, économiste; Daniel Cohn-Bendit, Européen; Mariette Darrigrand, sémiologue; Marie Desplechin, écrivaine; Guillaume Duval, journaliste; Romain Goupil, cinéaste; Yannick Jadot, député européen (EELV); Hervé Le Bras, historien et démographe; Dominique Méda, sociologue (ex-conseillère de S. Royal, candidate malheureuse à la présidentielle 2007); Thomas Piketty, économiste, donneurs de coups, selon son ex, Aurélie Filippetti, qui n'est pas signataire...; Michel Wieviorka, sociologue. 
Tous pétitionnaires professionnels...

VOIR et ENTENDRE
l'émotion au PS, par la voix de Didier Guillaume:
Montebourg, contacté pour s’engager dans la primaire à gauche, se "réserve"...

Les initiateurs de l’appel ont tenté par téléphone de convaincre Arnaud Montebourg 
de "soutenir" lui aussi ce processus de désignation pour la présidentielle de 2017. L’écologiste Yannick Jadot confirme l’avoir appelé: "Il nous a dit que c’est une bonne idée. Que ça permettait de décoincer la situation. Mais pour l’instant, clairement, il se réserve". L’ex-ministre de l’Economie et du Redressement productif, architecte et promoteur de la "primaire citoyenne" organisée par le Parti socialiste en 2011 où il s’était révélé en 3e homme avec 17% des voix, observe pour l’instant l’évolution de l’initiative. Bien que soupçonné de vouloir jouer sa carte personnelle, il n’exclut pas de participer au processus le moment venu.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):