POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mardi 19 janvier 2016

Un livre tout en nuances de Sarkozy en réponse aux agressions de la presse

Le pas à pas tranquille de Sarkozy vers la primaire de novembre 2016

Avec Les Républicains, Nicolas Sarkozy refait tout le parcours

En l'absence probable d'un choix libre du candidat de la gauchela primaire des Républicains  doit désigner le candidat de la droite à la présidentielle de 2017. intéressés font donc paraître des ouvrages qui font le point. Nicolas Sarkozy, le président du premier parti de droite, Les Républicains, se lance à son tour dans la publication d’un livre, a révélé, lundi 18 janvier, le site de l'hebdomadaire Paris Match. L’ouvrage, préparé dans le plus grand calme, doit paraître lundi 25 janvier aux éditions Plon, a confirmé sur son compte Facebook l’ancien président de la République.
"Si ce livre a un sens, peut-être une utilité, c’est que le moment était venu de la clarté. J’ai voulu faire cet effort d’aller chercher, au fond de moi, ma vérité sur mes erreurs comme sur mes réussites. Je veux vous dire, sans façon, sans artifice, ce que j’ai vraiment fait et ce en quoi je crois pour l’avenir."

Tandis que le président sortant bloque la réflexion et le débat à gauche, les leaders du parti Les Républicains se lancent successivement dans l'information des Français qui pensent librement. Alain Juppé a lancé le mouvement avec un premier livre-programme, Mes chemins pour l’école (JC Lattès), en août 2015 ; François Fillon a suivi avec Faire (Albin Michel), en septembre ; puis, Alain Juppé a commis un autre livre-programme, Pour un Etat fort (JC Lattès), au début de janvier ; et Jean-François Copé, ancien patron de l’UMP, publie Le Sursaut français (Stock), mercredi 20 janvier.

Sur Facebook, N. Sarkozy annonce qu'il fait la part des choses dans son ouvrage 

"Je connais la terrible crise de confiance que suscitent la politique et les politiques.
Je ne veux en aucun cas m’exonérer de ma part de responsabilité personnelle dans cette situation." Il rappelle toutefois qu’en situation de crises économique et financière, à ses débuts en 2008, il s’est "exposé personnellement." 

Cet ouvrage, dont le titre n’est pas encore connu, paraît alors que la stratégie de l'ancien chef de l’Etat a, jusqu'ici, permis à Alain Juppé de caracoler dans les sondages, avec les coups de pouce de la presse de la gauche, qui ne redoute pas un instant le septuagénaire, et des entreprises commerciales d'évaluation de l'état de l'opinion en mal d'éléments de comparaison. 

La propagande grossière du journal Le Monde illustre la désinformation ambiante. Dans un article du 18.01.2016 à 20h32, mis à jour le 19.01.2016 à 06h56 et non assumé par son auteur anonyme, le quotidien officieux du PS (propriété de la triade d'hommes d'affaires, Bergé, Niel et Pigasse) assure que la droite républicaine serait affaiblie par son "résultat mitigé aux élections régionales de décembre 2015." 
Il suffisait pourtant au bonheur des Républicains que le parti réussisse à conquérir les deux bastions socialistes emblématiques, le Nord-Pas-de-Calais (avec la Picardie) et l'Ile-de-France (que le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, n'a pas su garder au PS). 
Or, Le Monde estime qu'en passant de 22 régions sur 25 à 5 sur 13, la gauche aurait conforté la politique de Hollande et que la droite sortirait amoindrie des Régionales en conquérant sept des treize régions métropolitaines. Comme sa défaite, l'intox de la gauche est sévère et la presse militante y perd toute crédibilité.

Le choix par les media du moins bon à droite, en faveur de la gauche, dessert les intérêts de la France.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):