POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

jeudi 28 janvier 2016

Conflit d'intérêts professionnel de l'épouse du premier ministre Valls

L'ascension professionnelle de la femme du premier ministre fait du bruit 

Hier inconnue, elle est devenue importante


La violoniste Anne Gravoin est plus connue comme la femme de Manuel Valls que pour son talent. Depuis mars 2014, on la reconnaissait parfois sur les plateaux d'émissions de variétés, au pupitre des cordes frottées d'orchestres de variété. Puis, les caméras de télévisions du service public s'attardèrent sur sa personne. Et les gros plans suivirent. 
Son actualité est désormais mentionnée par la presse écrite. C'est ainsi que fut saluée sa collaboration avec Johnny Hallyday. Il aura fallu que Manuel Valls soit ministre de l'Intérieur, pour qu'Anne Gravoin perce. En juin 2012, son épouse fut propulsée à la tête de l'orchestre symphonique de 40 musiciens qui accompagna Johnny Hallyday en tournée et, dès juin 2012, Paris Match - où est salariée son amie V. Trierweiler - lui consacra un portrait. La violoniste Anne Gravoin ne s'interdisait plus rien, ce qui ne manqua pas d'interpeller la profession, notamment le chroniqueur culture du journal Le Figaro qui vient, le premier, d'oser une critique sans concession.

Depuis la nomination de son mari à Matignon,
Anne Gravoin a en effet enchaîné les contrats, pour des spectacles d'artistes tels que Marc Lavoine, Michel Jonasz ou Nolwenn Leroy, et, alors que son nom ne disait rien à personne jusque-là, elle possède sa propre société, Régie Orchestre. "J’ai fini par créer une société. Je ne savais pas que j’aurais un bonheur immense à faire travailler des musiciens qui ont besoin de contrats pour nourrir leur famille." Et, sous la protection de Jean-Michel Kajdan, un quatuor à cordes, le Travelling Quartet, dont le dernier album rend hommage aux Beatles. Kajdan s'est d'ailleurs vu décerner le grade de Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres par la ministre de la Culture Aurélie Filippetti, en janvier 2013, à 54 ans...

"Une musicienne, c'est plus glamour que Mme Ayrault," mais ça n'adoucit pas les moeurs.

Gavoin-Valls, le 7 novembre 2015 à Bercy
Avec l'arrivée de Manuel Valls au ministère de l'Intérieur, Anne Gravoin s'est fait un nom, mais aussi une réputation. Comme son amie Trierweiler, la compagne de Manuel Valls a aussitôt enchaîné les polémiques. Premier couac un mois seulement après l'élection présidentielle, en juin 2012. Dans les colonnes du Parisien, Anne Gravoin lâche une vacherie sur madame Ayrault, avec "un franc-parler savoureux", selon le quotidien: "Une musicienne, c'est un peu plus glamour que Mme Ayrault, prof d'allemand dans la banlieue de Nantes !", selon la violoneuse, méprisante des enseignants et des banlieusards.

Nouvelle manifestation de grandeur hautaine, quelques mois plus tard, lorsque
Le Canard Enchaîné rapporte qu'Anne Gravoin -celle qui fait "travailler des musiciens qui ont besoin de contrats pour nourrir leur famille" - a  fait déloger des SDF - les "sans dents" de Hollande - présents aux abords de son immeuble parisien. Une information que Manuel Valls se presse de démentir.

Après quelques mois de répit, c'est une information de L'Express, parue à l'été 2013, qui complète le tableau. Selon l'hebdomadaire, la violoniste a fait pression sur son ministre de mari pour qu'il empêche la fermeture d'une boite de nuit du Cap d'Agde, qui appartient à André Boudou, le père de Laeticia Hallyday (ci-contre et ci-dessous accroupi) Tiens, les revoilou ! 
Et le gérant, Grégory, n'est autre que le frère de Laeticia. Là encore, le ministre dément et annonce même son intention de porter plainte pour diffamation. Où en est cette intention ?

Dès lors, on comprend  que Valls ait dû déclarer l'état d'urgence dans son couple. La violoniste s'est vu obligée de refuser la plupart des entretiens et "a choisi de son concentrer sur son travail". La sanction est aussitôt tombée. Elle a boudé le défilé du 14 juillet pour des raisons professionnelles: un engagement avec Johnny...
 
Violoniste soudainement reconnue, d'un coup de baguette, elle est à la tête d'un orchestre: l'Alma Chamber Orchestra. Parmi ses dernières réalisations ? La Traviata mise en scène par... Arielle Dombasle, épouse BHL, soutien de Manu. Un orchestre véritablement de chambre...

Mais l'artiste gagnerait à être connue pour de prestigieuses collaborations artistiques, avec Emmanuel Moire, en passant par la Lorraine> Bretagne, avec Nolwenn Leroy... Prestations qui n'ont pas impressionné le critique culture du Figaro qui consacre un long papier à Mme Valls et à son orchestre. Il était temps de remettre les choses en place.

"Laisse aller... c'est une Valls"

C'est le titre du papier consacré à l'épouse du premier ministre.
"L'Alma Chamber Orchestra ne vaut guère plus qu'une réunion de mercenaires," peut-on lire dans le papier du Figaro. Et de railler sur l'entregent de l'épouse:  "Anne Gravoin est imbattable dans l'art de réunir des musiciens pour les spectacles des stars de variétés", allusion aux 
choix -déviants mais lucratifs- de l'artiste classique au profit de la variété. Et le papier de conclure : "Il faut beaucoup plus que quelques coups de téléphone pour arriver à forger un son commun, ce sera la leçon musicale de ce concert, au-delà du message humanitaire." L'intéressée appréciera la leçon.

Mais Gravoin connaît la musique
Pour faire bonne mesure, prêtons encore une oreille à la petite-fille du docteur Corenfeld, migrant de Moldavie soviétique: "Moi, je ne vis pas par procuration. Chacun a une vie, un cœur, un cerveau. [bien vu !] Je suis indépendante. Je n’ai même jamais demandé un centime à mon mari ", s’enflamme-t-elle. Elle est trop sympathique !

Celle qui mène Valls à la baguette est-elle castratrice ?
Anne Gravoin et Renaud Capuçon,
compagnon de la journaliste Laurence Ferrari
à Roland-Garros, le 3 juin 2015


La violoniste serait en effet responsable de ses crises d'autoritarisme. Alors mettez-vous à la place du petit Manu, ex-premier flic de France, qui n'a droit à porter le pantalon qu'en public, une fois claquée la porte du domicile ! Pour tomber sur Christiane Taubira qui lui tenait tête... 
Il l'a virée et Gravoin est la suivante.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):