POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 22 janvier 2016

Discrimination des "vieux" automobilistes par un macaron "S" pour "seniors"

Et pourquoi pas avoir le courage de marquer les "Vieux" d'un "V" à l'épaule ?

Un "S" jaune dans une étoile noire, ou le retour, sous la gauche, aux "heures les plus sombres de notre histoire"
 

Le macaron au foie gras, ça va, mais le macaron anti-vieux, ça ne passe pas.
Les débutants au volant n'ont qu'une hâte, c'est de faire disparaître ce "A" qui les pointe mais, pour les vieux, il n'y a d'autre espoir que la mort: ils sont condamnés à la double peine du déferlement des taxes que la voiture attire comme un aimant et de la stigmatisation éternelle...  

Pour l'heure, on s'était tellement accoutumés au grand "A" rouge dans un macaron blanc pour signaler le conducteur "apprenti"  qu'on ne savait plus à quoi il rimait, au point que certains s'imaginaient qu'il désignait les conducteurs aveugles... 

Cette initiative du "signal senior" est due à l'association M & G, basée en région parisienne, dans les Yvelines. Le principe est le même: c'est un disque autocollant comportant une grosse lettre "S" en rouge, symbole de danger, censée prévenir les autres automobilistes que le conducteur du véhicule concerné est un senior. 

L'objectif officiel, selon Gilles Renard, le directeur de l'association, serait de "préserver l'autonomie de nos aînés". "Par le biais de l'autocollant "signal senior", nous voulons protéger ces personnes âgées qui conduisent encore. Et ce "encore" est lourd de sens: ont-ils dépassé la date de péremption ? On comprend bien qu'en creux, l'intention est toute autre. "Vous aussi vous avez autour de vous une personne âgée qui conduit...", écrit l'association.
Seront-ils ensuite soumis à un "certificat médical d'aptitude à la pratique de la conduite automobile," après avoir été surtaxés par les compagnies d'assurances, mais avant d'obtenir une prolongation du droit de conduire "encore" ?  Ensuite le juge, qui s'immisce de plus en plus dans nos vies privées, devra-t-il trancher ? L'état d'urgence, que Hollande et Valls envisagent de prolonger jusqu'à la défaite de Daesh pourrait participer à l'éradication du vieux de nos routes de France. Juppé se verrait-il retirer son permis ?

Ce projet sectaire est clairement anti-vieux.
Il est lancé moins d'un an après la publication au Journal officiel du décret du jeudi 5 mars 2015 qui rend désormais
possible aux jeunes de 15 ans de bénéficier du dispositif du "permis à 1 euro par jour" pour financer l’obtention du permis de conduire (permis B), soit un abaissement de la condition d’âge de 16 à 15 ans. L'âge de la responsabilité pénale reste en revanche inchangé...

Au départ, l'idée serait que ces personnes âgées "se sentent rassurées" au volant, que les autres automobilistes les distinguent et "fassent attention à elles." Qu'elles changent de voie comme on change de trottoir. 
A la vérité, une fois l'"étoile jaune" désignant les "vieux" placardée à l'arrière de la voiture comme sur une vitrine de commerçant juif, les autres automobilistes seraient mis en alerte et ainsi prévenus que le conducteur du véhicule est suspect, voire potentiellement dangereux," et les "über-Menschen", les "alphas" pourraient taper leur carrosserie et les insulter, au seul motif de leur âge, indépendamment de leur capacité réelle à aller de leur domicile à leur club de boules ou de bridge.

Alors, stigmatisation ou marché juteux et arnaque ?

Désormais, tout l'alphabet risque d'y passer:
A comme "Anarchiste"
B comme "Blanc"
C comme "Chômeur" 
D comme "électeur de Droite"
F comme "Fraudeur fiscal"
G comme "Gaucher"
H comme "Homo"
I comme "ISF"
J comme "Journaliste" ou "Juge" 
L comme "Lesbienne"
M comme "Migrants"
N comme "Noirs"
P comme "Patron"
R comme "Rouquin"
S comme "Salaud" (en tout genre) ou "Sarkozyste"...

Et aussi les minuscules, pour les sous-hommes. 
Après le "A" comme "Apprentis", le "a" pour "arabes", le "f" pour "femmes", le "o" pour "obèses",  le "j" pour "juifs" ou le "p" pour "personnes de petite taille" ? 
Le seul moyen de sensibiliser l'opinion au penchant actuel à la discrimination propre aux périodes difficiles de crise économique et de chômage, de terrorisme et d'état d'urgence.

1 commentaire :

  1. Je souhaiterais savoir si un démenti officiel existe quelque part. J'ai cherché un peu, mais sans résultat. Tous nos dirigeants sont tellement mauvais, que TOUT est possible !
    Ils ont oublié la révolution de 1789 et les têtes coupées. Pourquoi attendre encore pour reproduire ces faits. Les repreneurs du pouvoir, en voyant à leurs pieds les têtes coupées, seraient surement plus aptes à s'occuper de la France et des vrais Français, plutôt que de leurs petits nombrils.

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):