POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

dimanche 3 janvier 2016

Saint Sylvestre: 804 véhicules incendiés dans la nuit du 31 décembre, dans le Nord, comme à Paris

Le nombre des interpellations et des gardes à vue a flambé 

Doit-on décréter l'état d'urgence à chaque fête populaire ?


La répression a été plus dissuasive que la prévention...
La nuit du Nouvel An a en effet été moins festive que l'année dernière. 804 véhicules ont été incendiés contre 940 en 2014, la même soirée. Une baisse de 14,5% a annoncé Bernard Cazeneuve. Dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur a souligné que les festivités et rassemblements de la Saint-Sylvestre avaient été marqués par une forte baisse des violences urbaines.

Cazeneuve occulte Vigipirate, l'état d'urgence et la hausse des interpellations
Des résultats qui confirment, selon le ministre, la grande efficacité du travail des forces de sécurité déployée pour l'occasion.

Le nombre d'interpellations a quant à lui doublé. 622 personnes ont été interpellées jeudi 31 décembre, contre 308 l’année dernière, soit une augmentation de 101%. Parmi elles, 368 ont été placées en garde à vue contre 251 il y a un an. Une hausse de 46,6%.
L'austérité, pas seulement économique, s'est abattue sur la France. 
La sécurité était renforcée sur les Champs-Elysées, bridant les intentions festives et gelant  "l'art de vivre" à la française...
Avec près de 600.000 personnes attendues, le réveillon sur les Champs-Elysées avait soulevé des inquiétudes un mois et demi après les attentats du 13 novembre, à Paris. "J'ai clairement indiqué à la maire de Paris que le risque est élevé dans la période que nous traversons", a indiqué le 20 décembre au JDD le préfet de police Michel Cadot. Sans pour autant décider d’annuler l’événement. "Ce n'est ni un caprice de ma part, ni de l'entêtement, mais après ce que notre ville a vécu, nous devons envoyer au monde un signal : Paris est debout", expliquait la préfecture de police. La municipalité a toutefois précisé que ces célébrations étaient placées sous le signe de la sobriété et du recueillement : "Il n'y aura pas de grand show et le feu d'artifice a été annulé, pour des raisons de sécurité". 
Le ministère de l’Intérieur a félicité l’ensemble des personnels, policiers, gendarmes et sapeurs-pompiers, ainsi que les militaires, soit 11.000 personnes mobilisées - dont 1.700 sur le seul axe Champs-Elysées/Champs de Mars -  sous l’autorité des préfets sur tout le territoire national pour assurer la sécurité des Français. 
Plus de 20.000 policiers et gendarmes étaient notamment mobilisés pour assurer la sécurité routière. Le ministre a dit avoir donné des "instructions extrêmement fermes" de "sévir" si les "règles de base" de sécurité routière ne sont pas respectées.

Il n'y avait pourtant pas de "menace précise" d'attentat sur Paris, de l'aveu de Bernard Cazeneuve, mais "une menace générale sur l'ensemble des capitales européennes avec des messages de Daesh qui sont envoyés," comme à Bruxelles. Une alerte à l'attentat kamikaze a conduit à l'évacuation de deux gares de Munich la grande ville du Sud de l'Allemagne.

Un incendie désempare une famille de travailleurs à Bellaing (Nord)

Au cours de la nuit du Nouvel An, les cinq véhicules de cette famille ont tous été brûlés volontairement par des jeunes délinquants
, rapporte France 3 Nord-Pas-de-Calais. L'une des cinq voitures incendiées était adaptée à la fille  handicapée moteur. Le fauteuil roulant de sa fille, Sandrine, handicapée moteur, a brûlé dans le coffre de son véhicule. 
Réveillé vers 4 heures du matin par l'éclatement des pneus des véhicules , Jean-Claude Jakiéla, le père de famille n'a pu intervenir. "Tout était déjà en feu, je n'ai pas pu dégager une seule voiture", raconte t-il. Le matériel de plombier du père de famille -et surtout des bouteilles de gaz très inflammables- se trouvait dans l'un des véhicules. Le miracle est venu des pompiers qui, en intervenant très rapidement, ont empêché qu'elles explosent.

Elan de solidarité et appel aux dons 
Pour faire face à la destruction de l'outil de travail du plombier, un grand élan de solidarité de la petite commune de 1.200 habitants a compensé l'acte de délinquance. Les voisins de la famille Jakiéla ont immédiatement proposé leur aide et ont prêté une voiture à la famille, dès le vendredi matin. 
Selon La Voix du Nord, un appel aux dons 'Solidarité pour la famille JAKIELA' a été lancé sur le site Leetchi par la nièce de la famille Jakiéla. " Une mauvaise surprise a entaché la Saint-Sylvestre de ma famille. Ils ont perdu leurs véhicules dont un aménagé pour un adulte handicapé, le fauteuil roulant. Mon oncle a perdu tous ses outils de travail (véhicule et matériel)", explique ainsi le message de détresse. Ce dimanche, à 11 heures, cet appel aux dons affichait une somme de 2.285 € collectée en faveur de cette famille sinistrée. 


La police de Valenciennes, en charge de l'enquête, recherche les auteurs de ces incendies criminels, mais Manuel Valls, pourtant premier ministre, ne s'est pas encore rendu sur place... Il reste introuvable depuis avant Noël.  
Le président de la communauté d'agglomération de la Porte du Hainaut est le député-maire Alain Bocquet (ci-contre),  PCF (9e mandat à l'Assemblée).

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):