POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mercredi 13 janvier 2016

"La communication de Valls ? C'est 'Cauchemar en cuisine' !"

Sur France 2, chaîne publique, Ruquier se donne à Valls

Samedi à minuit, on se croira sur Canal+
Alors qu'elle n'a pas été encore diffusée, l'émission On n'est pas couché est déjà sur toutes les lèvres en décrypté. 

Pour la première fois, un Premier ministre en exercice se fait inviter sur le divan de l'émission de divertissement de Ruquier. Ainsi, le chef du gouvernement, Manuel Valls, se déboutonnera-t-il devant Léa Salamé et Yann Moix samedi soir sur le plateau de l'émission du service public. Comme d'habitude, l'émission recevra plusieurs autres invités mais, à la différence de la pub faite sur le nom du locataire de Matignon, aucun des noms de ses faire-valoir n'a encore été communiqué. 
Parions toutefois sur des chanteurs, car on ne leur demande pas de penser: ils chantent souvent les textes des autres et Valls n'aime rien tant que de s'écouter et aussi de s'entendre dans ses oeuvres. Or, par obligation, Michel Delpech s'est décommandé... et Cali a bien dû changer d'octave et se retirer. Torreton n'a plus été pressenti depuis sa participation à la dernière fronde de la gauche, notamment depuis qu'il a traité "Manuel le marteleur" de "Nikita Khrouchtchev de l’extrême droite socialiste". Valls a obtenu sans mal un droit de réponse à ces propos de l'acteur dans L'Humanité: " Les grandes valeurs relèvent les fronts et font chanter sous la mitraille, elles ouvrent les mains et les portes sous l’oppression occupante, elles aident à faire franchir les cols pyrénéens aux "réfugiés" ou " migrants" espagnols, choisissez le terme qui vous convient Monsieur Valls." La fréquentation des grands auteurs n'est pas la garantie d'une osmose salutaire et il conclut en ces termes définitifs son texte verbeux, suggérant à Hollande une idée de plus de commémoration: " Je considère le Parti socialiste politiquement mort." Pour son fossoyeur, Pierre Arditi sera-t-il sa doublure policée d'un soir?

Doit-on s'attendre à des questions sur son état de santé et sa consommation de Prozac?

Manuel Valls publiquement ridiculisé

Non sans humour, le député Les Républicains Jean-Charles Taugourdeau a interpellé le Premier ministre sur sa communication, au cours de la séance de questions au gouvernement.
A propos de la préoccupation numéro 1 des Français, non pas la déchéance de nationalité, mais la courbe du chômage, cet élu du Maine-et-Loire, un horticulteur, a estimé que sa participer à l’émission 'On n’est pas couché' n’est pas du niveau du premier ministre de la France.

Extraits
"
Pensez-vous vous rapprocher de la France qui se lève tôt en allant sur le plateau de 'On n’est pas couché', M. le premier ministre ?", a interrogé  l'horticulteur, sous le regard médusé du chef du gouvernement. "Cette émission, qui ne sert pas la grandeur de l’engagement politique, est peut-être intéressante pour le socialiste Manuel Valls, mais ce n’est surtout pas la place du premier ministre de la France. Ne nous dîtes pas que le président de la République va y aller aussi ?", a raillé le parlementaire.

Jean-Charles Taugourdeau va au fond du problème: "
Votre communication, c’est de la haute cuisine, ça pourrait être Top chef mais c’est plutôt 'Cauchemar en cuisine' ", double référence à des émissions de télévision de divertissement., notamment celle où le chef Philippe Etchebest joue les durs et houspille et invective les restaurateurs à la manque, comme il peut le faire, grondant et brandissant la menace.

Des propos qui ont suscité la
désapprobation de la ministre catastrophe du Travail, Myriam El Khomeri, ainsi qu’un rire jaune d'un premier ministre vert de rage qui, la veille, avait été malmené par un autre menteur, caractériel de surcroît, Noël Mamère. Blessé dans sa dignité, il a chargé de la riposte un bourrin, son ministre des Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen.
video

En revanche,
le premier Ministre gominé de la France lui a adressé quelques bisous aguicheurs, dans une atmosphère, au final, très XIe arrondissement de Paris qui a dû passablement émoustiller les fonctionnaires de la Brigade des moeurs du ministère de l'Intérieur dont Valls a été en charge...


Maine-et-Loire. Le Député Jean-Charles Taugourdeau reçoit des bisous de Manuel Valls

Jean-Charles Taugourdeau, le député du Maine-et-Loire semble parfaitement insensible aux marques de tendresse du premier ministre de Hollande. Un aspect inconnu de la personnalité tourmentée du socialiste. Avec le "président des bisous", Hollande en février 2013 au Salon de l'Agriculture, ils font la paire dans l'exécutif...


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):