POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

mercredi 11 janvier 2012

Entre Shoah et classe découverte de mosquée, les enseignants sont azimutés ?

Ce qui est permis aux uns, mais interdit aux autres


Islamisation de la France laïque:
classe découverte de mosquée par l'E.N.,
"en faveur" des petites têtes blondes
avec l'agrément de l'imam !




Suspendue, l'enseignante en histoire de Nancy a été mutée d'office

Elle était accusée de manquements aux règles professionnelles dans l'organisation de voyages sur les lieux de la Shoah.
Elle a été punie, annonce le rectorat.

La suspension
, fin août, de Catherine Pederzoli, avait suscité une vive polémique, l'enseignante estimant que c'était l'enseignement même de l'extermination des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale que l'on vise à travers elle. "Cette mesure sanctionne les manquements professionnels de Mme Pederzoli, qui a méconnu les règles de fonctionnement de tout établissement secondaire et refusé de se conformer aux décisions prises par le conseil d'administration", affirme dans un communiqué le recteur de l'académie de Nancy-Metz."


Des enseignants d'Agen déchristianisent,
pour mieux islamiser
au nom de la laïcité


"Contrairement à ce qui a pu être soutenu, il ne s'agit en rien de remettre en cause le principe des voyages organisés par celle-ci dans le cadre de son enseignement", soutient le recteur Jean-Jacques Pollet. Catherine Pederzoli, qui avait été suspendue de son poste au lycée technique Henri-Loritz, avec maintien de son traitement, dispose de quarante-huit heures pour rejoindre le lycée Henri-Poincaré. La décision se situe au niveau 2 de l'échelle des sanctions, qui en compte 4, la plus lourde étant la révocation. Elle a été prise lundi par le recteur sur avis majoritaire de la commission paritaire de discipline, composée pour moitié de représentants de l'administration, pour moitié de représentants du personnel, noyauté par le syndicat dominant, la FSU. "C'est un lycée beaucoup plus prestigieux que celui dont je viens. On peut dire que c'est une promotion, mais nul doute que c'est aussi une sanction", a dit Catherine Pederzoli.


A la mosquée de La Roche, des élèves du collège Félix Aunac s'imprègnent de l’islam
lien Ouest-France

"L'imam leur a enseigné que les femmes devaient être séparées des hommes; on leur a fait comprendre la légitimité du port du voile, les prières, les bienfaits de l’islam."

La communauté enseignante a des leçons de solidarité à recevoir

L'enseignante réfléchit avec son avocat parisien, Me Francis Terquem, à l'opportunité de faire ou non appel. "C'est l'enseignement de la Shoah qui a été jugé", dit-elle. "Le ministère le répète en boucle, tout va bien sur l'enseignement de la Shoah. Non, tout va mal." Âgée de 58 ans, Catherine Pederzoli, qui se dit juive et laïque, organise depuis quinze ans des voyages sur les lieux de la Shoah dans les pays d'Europe centrale avec l'association Déportation, persécution et mémoire. Elle s'était vu reprocher par un pré-rapport d'inspection de l'Éducation nationale des manquements au principe de laïcité dans l'enseignement de la Shoah qu'elle aurait abordé davantage à travers sa dimension mémorielle que sous l'aspect historique. Certains éléments de ce premier rapport, qui critiquait l'abus même du terme Shoah de la part de l'enseignante, avaient été qualifiés de "maladresses" par le ministre de l'Éducation nationale de l'époque, Luc Chatel.

Suite à la visite de la mosquée de Kairouan (Tunisie) organisée pour des élèves de 5e, le 22 décembre 2007 par Monsieur Raingeard, ce professeur assure le suivi en répondant aux questions sur le site webpedagogique :"Je voudrais ajouter qu’en France il n’y a pas que des églises, il existe aussi des mosquées et des synagogues! (exclamation d'origine...] Bien sûr, l’histoire de la France et celle du Maghreb (par exemple) sont très différentes et cela explique que les mosquées soient nombreuses au Maghreb et les églises nombreuses en France…"


Le rapport reprochait également à Catherine Pederzoli d'être entrée en conflit avec le conseil d'administration du lycée à partir de 2009 quand celui-ci avait décidé de réduire le nombre de participants aux voyages à la suite d'incidents qui avaient marqué un séjour en Pologne. Il lui était fait grief d'instrumentaliser les élèves et de se présenter en victime de persécutions liées à la matière même de son enseignement. Catherine Pederzoli avait obtenu divers appuis à l'extérieur de l'établissement, notamment de la part du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) mais n'avait guère été soutenue en son sein, y compris par les syndicats.
La laïcité à géométrie variable ne retrouve son Nord que dans la condamnation de l'Eglise.
Elèves de 4ème du collège St Joseph à la mosquée Al-Imane de ...Lille


Le Haut Jura s’est ému de cours de turc dispensés aux élèves de CM2 du Plateau du Lizon et de St Claude, puis dans les collèges de Rosset et du Plateau, depuis septembre 2010. La Franche-Comté, gérée par Marie-Marguerite Dufay (PS), cherche à " favoriser l’intégration des enfants d’origine turque ". Lien
A St Claude (PCF), ou plus de 40% des élèves seraient turcs, la municipalité veille à ce que les Européens parviennent à ...s'intégrer !
Surprise, la FSU dispose assez d'effectifs et d'heures budgetisées pour diffuser la langue arabe. Pourvu qu'elle en ait encore suffisamment pour le service minimum d'accueil, en cas de grève !



1 commentaire :

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):