POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

samedi 28 janvier 2012

Pour le candidat Hollande, l'arrogance serait une attitude présidentielle

Le candidat socialiste se la joue



"Arrogance (n.f) : insolence mépisante ou aggressive", selon le Petit Robert.





Le candidat "suffisant" du PS prend la pose

Et l'UMP l'a belle de railler la "gauche molle" sous Viagra
Après les interminables primaires, avec un avant, un pendant et un après, voici en effet la présentation de ses 60 engagements en grandes pompes qui occupent les exégètes de tout poil, avec l'analyse du verre à moitié vide, du décor imité de la droite et des réactions pleines d'éléments de langage.

La majorité s'agace donc de l'accaparement socialiste des media
, tout en s'impatientant de l'attente d'une déclaration présidentielle de candidature.
Le président sortant ne souhaite visiblement pas s'agiter au four des conseils ministériels ou des sommets internationaux et au moulin des plateaux de radios ou de télévisions.
Il a donc choisi de faire face à la crise et de servir tous les Français, au détriment de sa propre campagne, qu'il mène en pointillés et sans fracas.



Le nouvel angle d'attaque de la majorité manque de variété et de spontanéité




Arrogant QG de campagne
rue de Ségur,
dans le très chic VIIe arrondissement






Cette séquence dédiée au candidat socialiste François Hollande arrive à son terme.
L'intérêt suscité retombe, le tir groupé de ses prestations est passé et les commentaires divers s'épuisent et l'équipe socialiste va devoir maintenir le rythme ! L'heure est en effet passée où la presse rendait forcément compte du discours du Bourget, faisait le tour du programme du candidat dominant et dramatisait sa dernière intervention télé en date, le 26 janvier, du fait de la participation d un ministre en activité, Alain Juppé, dans le rôle du contradicteur policé.


L'appartement des garçons
et l'appart de Mme Trierweiller:
dont le salon de coiffure
et l'institut de beauté



Désoeuvrées, les entreprises commerciales de sondages continuent bien évidemment de faire du socialiste le grandissime favori de la présidentielle, mais pour combien de temps ? Le flan devrait retomber avant dimanche.

Alors Nicolas Sarkozy reprendra la main dimanche
Il a déjà recentré l'intérêt des media sur sa personne. Pour la première fois cette semaine, n'a-t-il pas évoqué devant des journalistes l'hypothèse de sa défaite? L'opposition n'en a pas cru bon de s'en réjouir, puisque les propos qu'on lui prête auraitent été recueillis en "off" et que le rapporteur reste anonyme ! Les agences de presse ont pourtant battu les oeufs en neige et livré aux salles de rédaction la pâtée dont se sont repaît les journalistes paresseux.

Hollande confond grandeur et arrogance


Doigt pointé, tenant la pose,
jusque dans son propre bureau de QG de campagne !


Moqué et blessé, le "capitaine de pédalo" se donne de l'importance en s'ajoutant des barrettes de capitaine de bâteau de croisière. IL espère que l'illusion est parfaite et qu'il peut ainsi donner le change, aussi longtemps que devant lui ne se dressent les récifs de la crise.
Et les familles des victimes du Costa Concordia échoué pensent pour de bon que le capitaine est un "sale mec".

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):