POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

mardi 17 janvier 2012

Législatives: un candidat de la diversité touche au pote Dray

PS: la circonscription de Dray réservée à un candidat de la diversité

La direction du Parti socialiste a placé Malek Boutih (ci-contre) sur la circonscription de Julien Dray dans l'Essonne.

Ainsi en a décidé mardi soir le Bureau national dirigé par la Ch'tite Brochen-Aubry: à la différence de d'Jack Lang à Saint-Dié il pourrait être mis en balance avec un "candidat de la diversité" et soumis au vote des militants, a fait savoir un membre de la direction.

Cette circonscription, la 10e de l'Essonne, convoitée par Malek Boutih, avait été "gelée" à la demande de Julien Dray, qui réfléchit à s'y représenter ou non.

L'heure a sonné à ses montres
Le 8 janvier, il avait affirmé que "sa décision personnelle n'(était) pas définitive". "Quand on est un parlementaire qui a un certain nombre d'années, il ne faut pas mener le combat de trop", avait-il avoué.

Abondance de prétendants
Mardi soir, le bureau national du parti a décidé de dégeler cette circonscription et de la réserver à un candidat de la "diversité" et de soumettre la désignation de celui-ci au vote des militants, a-t-on expliqué.

Abdelmalek Boutih devrait alors tenter sa chance devant les militants.

Mais, longtemps de très proche allié de Dray, l'ex-président de SOS Racisme (1999-2003) et soutien la candidature de Désirdavenir Royal dès 2006, pourrait avoir face à lui Fatima Ogbi, suppléante de ...Julien Dray.

Non reconduit au secrétariat national du PS en décembre 2008, Pouria Amirshahi le somme en janvier 2009 de clarifier son attitude après ses critiques du plan anti-crise du PS et de ses critiques nuancées de Nicolas Sarkozy : " Que Malek Boutih choisisse son camp! "

Lors des élections cantonales de 2004, Fatima Ogbi qui avait réalisé près de 15% des suffrages, était qualifiée pour le second tour de scrutin. Très vite, elle avait renoncé à s’opposer au conseiller général et maire de Grigny, Claude Vasquez (PCF, depuis...1935). Lors des municipales de 2008, la logique de négociation était inchangée et Fatima Ogbi avait renoncé et récupéré son siège de 2e adjointe (emploi et formation)! Et que croyez-vous qu'à 35 ans elle fît lors des cantonales 2011 ?...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):