POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mercredi 27 juillet 2016

L'ancien maire de Vénissieux réclame des mesures contre la "gangrène" islamiste de l'islam

"Gangrène" islamiste de la France ou de l'islam en France ?

La réponse est dans l'appartenance idéologique d'André Gerin

L'ancien maire de Vénissieux (1985-2009: soit 24 ans !...) est communiste et il exhorte ce mercredi le président François Hollande à mettre en oeuvre des mesures "sans précédent" contre la "gangrène" islamiste. Ambigu ?

Dans une lettre ouverte adressée au chef de l'Etat lors de l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, l'élu se dit "convaincu" qu'il faut "franchir une étape sans précédent pour rétablir l'ordre républicain et redonner à l'Etat son autorité et sa légitimité". "La France est gangrenée par l'islamisme", observe l'ancien maire de cette ville ouvrière dynamisée par la présence de grands groupes industriels (Renault Trucks, Bosch, etc) dans la banlieue de Lyon. C'est son adjointe aux affaires sociales, "une humaniste militante', selon L'Humanité, qui a hérité de la mairie communiste. Pour cet admirateur du dictateur cubain Fidel Castro, il ne fait aucun doute qu'il existe "des territoires perdus de la République".
En juin 2011, il déclara sur son site que "Non, l’immigration n’est pas une chance pour la France. C’est un mensonge entretenu depuis 30 ans. Oui, c’est une chance pour le capitalisme financier, pour diviser, exploiter, exclure, ghettoïser (...)
 
Aujourd’hui, limiter y compris l’immigration régulière devient vital, face à une situation explosive dans des centaines de villes populaires. C’est la seule manière d’endiguer le FN", ce qui lui vaut de vives critiques des responsables de son camp politique.
"Une véritable idéologie de rupture et de haine de la France"

En mars, les propos du ministre de la Ville avaient fait polémique. 
Patrick Kanner a affirmé qu'il existe en France une centaine de Molenbeek, l'un des quartiers de Bruxelles lourdement islamisé et d'où avaient été pilotés les attentats de Paris, malgré l'excellence des rapports et de la collaboration entre les deux polices, aux dires de Cazeneuve et Valls, successivement, après arrestation en mars 2016 de Salah Abdeslam et quatre autres personnes à Bruxelles, en Belgique - après quatre mois d'échecs et d'humiliations des polices belge et française -  pour les meurtres d'innocents anonymes, le 13 novembre 2015.
18 mars 2016 - 20h42 : "La coopération entre la France et la Belgique a été intense (...) même si ça a été long" (Hollande)

Depuis le milieu des années 90, affirme André Gerin, pour ne pas nommer le président Valéry Giscard d'Estaing, "une véritable idéologie de rupture et de haine (1) de la France s'est développée, pourrissant la tête de nos gamins [livrés à la FSU] et la vie de nos quartiers. Elle s'est insinuée tel un virus idéologique, communautariste, antisémite, complotiste, anti-France et anti-blanc, diffusant en continu sa haine (2) de la France". 

"Quand les ghettos sociaux deviennent des ghettos ethniques, le constat est clair: le quartier n'est plus black, blanc, beur, c'est le communautarisme qui prédomine et la loi de la charia qui devient la norme dans l'espace public", écrit-il.

"Un diagnostic commun en définissant l'ennemi intérieur"

D'après l'ancien élu communiste, "certains de nos adolescents ne se considèrent pas comme étant Français. Ils sont d'abord et avant tout musulmans. Ils l'affirment avec arrogance et nous distillent les discours préformatés et victimaires qui leur ont été inoculés". 

Qui incrimine-t-il 
Les partis de gauche, bien sûr, mais aussi la presse engagée avec elle et l'école co-gérée par la FSU, proche du PCF, comme les parents de la FCPE, dans de nombreuses fédérations

Pour celui qui se définit toujours comme "communiste et républicain",
droite et gauche doivent d'abord partager "un diagnostic commun en définissant l'ennemi intérieur". Afin de lutter contre cette réalité "enkystée dans la société depuis plusieurs décennies", nos amis lecteurs/lectrices doivent savoir qu'il propose une France policière, avec une "hausse massive des budgets régaliens et de sécurité", la création d'un service civique obligatoire et non pas une simple "réserve opérationnelle", la mise hors d'état de nuire des terroristes potentiels (comment fait-il ? Avec le rappel de nos troupes au Proche Orient et en Afrique ?), la réhabilitation des frontières nationales [communiste souverainiste ?] et la maîtrise des flux migratoires [et frontiste !]. 

André Gerin, qui, comme député, avait été l'un des promoteurs de la loi contre le voile intégral, exige par ailleurs que ce texte soit véritablement appliqué.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):