POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 29 août 2014

Les premiers sondages accablent le gouvernement Valls 2 et Hollande

Deux sondages montrent la défiance 75% des Français

Les Français mettent peu d'espoirs en cet exécutif



Une majorité d'insatisfaits de la composition du gouvernement Valls II
Les deux sondages rapportent qu'une majorité de Français interrogés ne sont pas convaincus par les changements dans le gouvernement dit "Valls 2".
Ils sont 37 % à se déclarer mécontents de la composition du gouvernement, et la même proportion à se dire satisfaits, selon l'étude IFOP pour Sud-Radio. 

51 % sont insatisfaits de la reconduction de Manuel Valls à Matignon, contre 49 % qui le seraient.
A la question "faites-vous confiance au nouveau gouvernement de Manuel Valls pour relancer l'économie française ?", 75 % des personnes interrogées par OpinionWay répondent par la négative.

31 % des sondés de l' IFOP disent le "regretter" et 9 % qui "ne le connaissent pas suffisamment". Seuls les sympathisants du Front de gauche sont majoritaires à le regretter (59 %).

La proportion de personnes considérant que Manuel Valls a bien fait de se séparer de son ministre de l'Economie et du redressement productif atteint également 60 % dans le sondage du Figaro. 39 % considèrent au contraire que le premier ministre et François Hollande "ont eu tort". 

La nomination de Najat Vallaud-Belkacem à l'Education nationale divise

Hollande a fracturé l'opinion sur le passage de Najat Vallaud-Belkacem au ministère de l'éducation nationale (41 % satisfaits, 43 % mécontents), selon le sondage IFOP. Les opinions sont plus tranchées dans le sondage OpinionWay, qui recueille 54 % de mécontents contre 45 % de personnes satisfaites.

57 % de personnes sont satisfaites du départ de Benoît Hamon, selon le même sondage du Figaro, contre 42 % d'insatisfaits.

Une majorité souhaite la dissolution de l'Assemblée nationale


55 % des Français réclament la dissolution de l'Assemblée nationalecontre 20% qui ne la souhaitent pas, à l'aune de cette crise au sein du gouvernement et de la majorité, alors que 16% qui ne se prononcent pas.

Ils sont également 54 % à la souhaiter dans le sondage OpinionWay, avec une forte attente des électeurs de droite, respectivement 75 % à l'UMP et 83 % au FN.


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):